La menace alimentaire se précise

0
391
niger menace

niger menaceCette année, des millions de Nigériens vont souffrir d’une crise alimentaire à cause d’un déficit céréalier d’environ 500 000 tonnes. C’est l’avis de techniciens et partenaires au développement, qui s’appuyent sur les statistiques agricoles et le rush de campagnards sur la capitale Niamey.

Aussi, le faible approvisionnement céréalier des marchés, aggravé par une inflation des prix, ne milite pas en faveur d’une situation apaisée.

De toutes les façons, relativement aux céréales les plus consommées au Niger, les statistiques agricoles comparées à la même période de l’année dernière font état de hausses de 37% pour le mil, 26% pour le sorgho, 22% pour le maïs.

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM), qui avançait déjà en octobre qu’environ un million de personnes avaient un besoin urgent de nourriture suite aux mauvaises récoltes au Niger, craint que ce chiffre ne s’accentue à l’approche de la période de soudure (avril à septembre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here