Niger : Des mesures conservatoires contre Saadi Khadafi

0
668
saadi-kadhafi-promet-retourner-libye-140362

saadi-kadhafi-promet-retourner-libye-140362En asile humanitaire depuis septembre dernier, le fils du défunt président déchu a violé les consignes d’accueil et de séjour par le Niger en accordant une interview à la chaîne de télévision Al-Arabia ce vendredi 10 février 2011.  Saadi Khadafi a affirmé l’imminence d’un soulèvement en Libye. Pour le gouvernement cette déclaration est un acte subversif.

Le porte parole du gouvernement a annoncé ce samedi que « le gouvernement prendra des mesures pour que des ces actes subversifs ne se répètent plus. »

« Il y a lieu de dire avec beaucoup d’amertume, que Saadi a contrevenu aux consignes et les conditions sous les lesquelles nous l’avons accueilli. » a regretté Marou Amadou.

Arrivés, en septembre dernier à la suite du soulèvement qui a emporté le régime de Moammar Khadafi, la dizaine de réfugiés libyens dont l’ancien footballeur et fils du guide d’Al-Fateh, devraient respecter les consignes prévus pour les réfugiés. « S’abstenir de tout comportement subversif et de tout agissement subversif. » a rappelé le ministre de la Justice ajoutant que cette déclaration est ‘’subversive quant à vouloir déstabiliser, une Libye un pays frère et voisin pour lequel nous voulons une stabilisation rapide et durable ».

Ça a été une faiblesse de la surveillance qui était sous  »bonne surveillance » a dit le porte-parole du gouvernement. Nous voudr dire au CNT que le Niger est loin de cautionner ou de susciter cette affaire a reconnu Marou  Amadou ajoutant que nous sommes complétement déçus.

Pour autant le Niger n’extradera pas Saadi Khadafi.  « La position du Niger est claire et précise. Nous remettrons Saadi Khadafi à un gouvernement doté d’une justice libre et impartiale a averti le ministre de la Justice. Nous avons plusieurs fois invités la Cour pénale internationale qui hélas n’a pas répondu.

Les faits

Dans une interview accordée à Al arabia Saadi Khadafi a notamment dit « Tout d’abord, ce ne sera pas un soulèvement limité à certaines zones. Il couvrira toutes les régions de la Jahamaria. Cette révolte existe, je le suis et j’en suis témoin alors qu’elle grandit de jour en jour » a-t-il déclaré à la chaîne arabe. Affirmant vouloir rentrer dans son pays Saadi a dit « Nous devons exercer une pression pour changer la situation  et extirper le mal qui se trouve en Libye. La situation en Libye se détériore. Je suis en contact avec des milices, avec des tribus, avec la CNT et l’armée nationale.

« Je peux confirmer que plus de 70% des gens qui se trouvent en Libye, qu’ils soutiennent la révolution du 17 février ou pas, ne sont pas satisfaits du tout de la situation, et sont prêts à agir pour la changer a notamment affirmé le fils de Khadafi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here