Mali – Combats dans le nord : plus de 25 000 réfugiés au Niger

0
198

Plus de 25.000 Maliens se sont réfugiés au Niger voisin, pour fuir les combats qui ont opposé récemment dans le nord Mali, des rebelles touareg aux militaires, a annoncé jeudi l’ONU.

« Plus de 25.000 personnes sont arrivées au Niger depuis le début des violences au nord-Mali à la mi-janvier », a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), dans son bulletin humanitaire publié à Niamey.

Les déplacés sont essentiellement concentrés dans la région de Tillabéri dans l’ouest du Niger, proche du Mali, a constaté OCHA, dont une mission a déjà sillonné la zone.

« Des distributions de vivres étaient en cours à Abala », une bourgade qui abrite des déplacés, affirme l’agence onusienne.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés « renforce sa présence sur place » et une de ses équipes « est sur le terrain, notamment pour préparer l’enregistrement des déplacés et leur réinstallation sur des sites aménagés », assure Ocha.

Lundi, le Burkina Faso, autre voisin du Mali, avait annoncé officiellement, abriter quelque 12.000 Maliens sur son territoire, déplorant « leurs conditions de vie précaires ».

Selon la Croix-rouge internationale, au moins 60.000 personnes sont déplacées à l’intérieur du Mali à cause des combats dans le nord du pays.

Le Mali est confronté depuis le 17 janvier à des attaques de rebelles touareg contre plusieurs localités et objectifs de l’armée dans sa partie nord. Les assauts sont menés par des hommes du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et d’autres rebellions, dont des hommes lourdement armés sont rentrés de Libye où ils avaient combattu au service du dirigeant Mouammar Kadhafi.

© Agence France-Presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here