NIGER-12.000 tonnes de vivres pour ramener un commerçant de l’opposition au PNDS

0
141
engrais

engraisCes derniers jours, Maradi est devenu le théâtre d’une intense tractation politicienne. Tous les milieux politiques ne parlent que de cela, du projet de débauchage d’un richissime commerçant de la localité, Elhadj Gago, militant du MNSD-Nassara.

Le PNDS Tarayya veut le ramener dans ses rangs. Avant même d’en arriver là, il semblerait que, sans même qu’il le demande, la présidence de la République aurait proposé à Elhadj Gago un poste de conseiller. Ce qui, pour la bonne marche de ses affaires, lui permet de bénéficier d’un passeport diplomatique.

Nous ne savons pas s’il a accepté. Pour la dernière offensive, il aurait été proposé à Elhadj Gago de rejoindre le PNDS-Tarayya et en contrepartie, on lui attribue de gré à gré un substantiel marché de 12.000 tonnes de vivres à livrer à l’OPVN (Office des produits Vivriers du Niger). Entre autres avantages du gré à gré est qu’il te permet de fixer le prix à ta convenance. C’est peut-être l’argument qui pouvait convaincre Elhadj Gago.

 

Sinon, ce commerçant n’a pas besoin de troquer sa carte MNSD Nassara contre celle du PNDS pour pouvoir vendre ses sacs de mille et de maïs. Tous les militants de la majorité qui avaient eu à bénéficier de ce marché au cours de la première opération, à la CCA (Cellule Crise Alimentaire) ou l’OPVN, ont dû passer par lui ou par Seydou Téra (un commerçant burkinabé) pour pouvoir livrer.

 

Nous ne savons pas si l’opération va se solder par un succès, le débauchage de Elhadj Gago, et par la suite si elle aura l’effet escompté, relever la cote de popularité du PNDS-Tarayya à Maradi

 

Écrit par I.S.G. ( Journal le  TEMOIN)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here