Niger: Démantèlement d’un vaste réseau de trafiquants de clandestins

0
79
Migrants

Migrants
Le Niger a annoncé ce dimanche 17 novembre que ce réseau de trafiquants comprenait des policiers, des chauffeurs et propriétaires de véhicules.

Ce démantèlement fait suite au drame d’octobre lorsque 92 migrants sont morts de soif dans le désert proche de l’Algérie. Ce coup de filet a été opéré par les forces de défense et de sécurité à Agadez et Arlit, les deux principales villes du nord du pays et principaux points de transit des ouest-africains vers l’Algérie, la Libye et l’Europe. L’électrochoc, ce fut ces cadavres de 92 migrants. Il s’agissait de femmes et d’enfants pour la plupart, retrouvés le mois dernier dans le désert, non loin de la frontière algérienne, morts de soif et de faim. Le gouvernement du Niger a donc décidé de donner un gros de pied dans la fourmilière…Ainsi une trentaine de personnes soupçonnées d’appartenir à des filières d’immigration clandestine ont été arrêtées. Des policiers ont également été interpelés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here