200 millions d’euros après la libération des otages

0
129

Les relations entre Niamey et Paris se consolident davantage.

Du reste, il ne peut en être autrement avec la récente libération des quatre otages français dits d’Arlit en captivité depuis trois ans dans le nord du Mali mais enlevés vous vous rappelez dans la ville minière d’Arlit dans le nord du Niger.

 

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius qui recevait ce lundi au Quai d’Orsay son homologue nigérien Mohamed Bazoum , n’a pas tari d’éloges á l’endroit des autorités de nigériennes, chantre aujourd’hui dans le sahel de la lutte contre le terrorisme.

Le diplomate français a salue les efforts déployés par le Niger dans le rétablissement de la sécurité au Mali et la libération récentes des otages français.

M. Fabius a réaffirmé la volonté de la France de poursuivre son engagement pour le développement du Niger.

A l’occasion de cette rencontre, les deux ministres ont signé un nouveau document-cadre de partenariat fixant « les orientations de la coopération bilatérale pour les trois prochaines années », a ajouté le document officiel.

D’ailleurs la France a décidé de mettre à la poche en pleine controverse dans les négociations entre Areva et le Niger qui exige un partenariat gagnant-gagnant lors des nouvelles conventions en cours de négociation.

Ainsi , près de 200 millions d’euros de nouveaux financements sont ainsi prévus au profit du Niger dans les secteurs du développement durable, des infrastructures, le développement humain, l’agriculture et la sécurité alimentaire ainsi que la gouvernance sur la période 2013-2016 .

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here