Trésor national, Issoufou, Salou et Tandja : un audit s’impose

0
605
Trésor national, Issoufou, Salou et Tandja : un audit s’impose

Trésor  national,  Issoufou, Salou et Tandja : un audit s’impose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A en croire le trésor national relativement á la somme de 400 Milliards FCFA que  l’ancien Président de la République Tandja Mamadou prétend avoir laissé après le coup d’Etat du Général Salou, le 18 fevrier 2010 dans la marmite Niger,

il ressortirait d’un document signé par le Trésorier général, à la date indiquée, que la trésorerie globale de l’Etat et des comptes projets à la BCEAO s’élève à cinquante trois milliards sept cent soixante cinq millions six cent quatre vingt deux mille cinq cent quatre vingt sept (53 765 582 587) FCFA.

La trésorerie nette, c’est-à-dire, sans les comptes projets s’élève à 43 664 495 393 FCFA. Elle se compose comme suit : 1) Compte courant du TGN N°50001 : 4 048 928 831 2) Compte courant du payeur de Niamey : 288 846 911 3) Compte spécial (Vente véhicules à SOPAMIN N°60019) : 466 421 768 4) Compte spécial vente villas francophonie N°60067 : 989 585 106 5) Compte spécial Allocation Générale DTS FMI N°60077 : 3 496 695 688 6) Compte spécial Produit Vente Niébé N° 60058 : 645 450 000 7) Compte spécial Développement des secteurs de croissance N°60088 : 33 728 567 089 Total : 43 664 495 393 FCFA

Il reste que l’opinion publique ne dispose d’aucun moyen pour attester la véracité des thèses avancées par les deux camps.

Et si effectivement dans le laps de temps des individus véreux auraient fait mains basses sur la différence ?

Il est donc indispensable qu’audit indépendant, confié á un cabinet extérieur, soit fait pour savoir qui dit vrai et en un mot départager les acteurs des différentes déclarations.

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here