Ouverture du 7éme congrès ordinaire de la Jeunesse musulmane de l’Afrique de l’Ouest

0
1472
afrique jeunesse Islam

afrique jeunesse Islam

Le septième congrès ordinaire de l’Organisation de la Jeunesse musulmane Ouest africaine (OJEMAO), s’est ouvert vendredi-après midi à Niamey, sous la présidence du ministre d’Etat à la présidence de la République, Albadé Abouba, en présence de plusieurs diplomates et représentants des pays musulmans accrédités au Niger. Ce congrès qui durera trois jours, regroupe quelque 200 participants venus du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée, du Togo, de l’Arabie Saoudite et du Maroc. Il sera précédé d’une session internationale de formation de jeunes musulmans. Dans son discours d’ouverture, le ministre d’Etat Albadé Abouba a déclaré que le Niger est honoré d’abriter cet événement, qui marque une occasion de brassage et d’échanges au sein de la jeunesse musulmane de la sous-région et au-delà, des autres régions. « Dès son accession à la magistrature suprême, le président de la République Issoufou Mahamadou a exprimé un engagement fort pour l’intégration sous-régionale », a rapporté le ministre d’Etat à la présidence. Il a demandé aux participants d’être attentifs aux enseignements qui leur seront dispensés par d’éminents conférenciers, afin de pouvoir faire face efficacement à l’effort du développement socio-économique de l’Afrique de l’Ouest. Auparavant, le gouverneur de la Région de Niamey s’est dit réconforté du choix de la capitale nigérienne pour abriter ce septième congrès. De son coté, le Secrétaire Exécutif de l’OJEMAO, le guinéen Barry Mamadou a affirmé que la rencontre de Niamey sera une occasion pour la jeunesse musulmane de discuter de l’actualité brûlante du moment, afin de définir les voies et moyens pour les jeunes musulmans de s’intégrer dans le processus du développement socio-économique de leurs pays respectifs. « C’est une tribune de rencontre annuelle où sont traitées les actualités brulantes de notre sous région », a affirmé Barry Mamadou. Au cours de ce congrès, d’éminents Ulémas et prêcheurs dont Cheikh Boureima Abdou Daouda, Président de la Ligue des Ulémas et prêcheurs du Sahel, animeront des conférences, sur notamment la contribution de la jeunesse à l’effort du développement socio-économique de la sous-région ouest-africaine, en proie de plus en plus au phénomène de la radicalisation et du crime organisé. DMM/ANP/Déc 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here