Rwanda: un ancien chef des renseignements tué par strangulation

0
320
NOCREDIT

NOCREDIT

L’ancien chef des services de renseignements extérieurs rwandais, le colonel Patrick Karegeya a été retrouvé mort dans la soirée du mercredi 1er janvier.

D’après la correspondante du service kinyarwanda et kirundi de la BBC, le corps sans vie du colonel Patrick Karegeya, a été retrouvé dans une chambre de l’hôtel Michelangelo, dans le quartier huppé de Sandton à Johannesburg.

Des représentants du parti d’opposition Rwanda National Congress qui se sont rendus à l’hôtel dans la soirée du 1er janvier, ont déclaré qu’il y avait des traces de strangulation et de suffocation sur le corps du défunt.

Ils ont expliqué à notre correspondante que le défunt devait rencontrer dans cet hôtel une personne venue du Rwanda.

La police sud-africaine a ouvert une enquête et elle a déjà commencé une autopsie à l’hôtel pour déterminer les circonstances exactes de ce décès.

Patrick Karegeya a été le patron du External Service Organization (ESO), le service de renseignements extérieurs rwandais pendant une décennie après la prise du pouvoir par le Front patriotique rwandais en 1994.

Il a par la suite été jugé et condamné pour insubordination. Après avoir purgé sa peine de prison, il s’est exilé en Afrique du Sud où il était réfugié politique.

En 2011, il a fondé le Rwanda National Congress avec le général Kayumba Nyamwasa et plusieurs autres anciens du Front patriotique rwandais (au pouvoir au Rwanda depuis 1994), un parti d’opposition au régime du président Paul Kagame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here