23ème anniversaire CDS-Rahama : Sous le signe de l’affirmation du parti

0
64
CDS

CDS

La Convention démocratique et sociale CDS-Rahama a célébré, hier, le 23ème anniversaire de sa création. A cette occasion, un meeting commémoratif a été organisé à la Place Toumo, juste à la devanture du siège de la délégation régionale CDS de Niamey. Outre, les militants du parti, de nombreux militants des partis membres de l’Alliance pour la Réconciliation, la Démocratie et la République (ARDR, l’opposition politique) ont répondu massivement présents à cette manifestation. L’on notait également la présence du chef de file de l’opposition, M. Seyni Oumarou et de plusieurs autres leaders des partis de l’opposition. Ce 23ème anniversaire a été placé par le bureau politique national (BPN) du parti, sous le thème ‘’l’affirmation du parti’’. Après une série d’animations et les interventions des partis amis, le président du CDS, M. Mamane Ousmane, a pris la parole pour rappeler le parcours du parti et sa contribution à l’ancrage de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays. Le président du parti a aussi abordé la situation interne du parti ainsi que la situation sociopolitique et économique du pays. M. Mamane Ousmane s’est réjoui de ‘’la singularité et la constance’’ qui ont caractérisé le parti pendant ses 23 années d’existence. ‘’En 23 ans d’existence, le parti a su faire du dialogue le fondement de l’action du parti et le vecteur de diffusion de la culture démocratique dans le pays. Nous avons là assurément un réel motif de fierté d’appartenir à une organisation où la défense de l’Etat de droit, des principes démocratiques et républicains, est élevée en vertu cardinal’’, a-t-il déclaré. Le président du CDS a saisi cette occasion pour féliciter l’ensemble des militants et militantes du parti pour ‘’la dignité et l’abnégation’’ avec lesquelles, ils ont surmonté les épreuves ayant émaillé la vie politique nationale en général et celle du parti en particulier. Abordant la situation interne du parti, M. Mamane Ousmane s’est dit convaincu que les militants du parti restent constamment mobilisés pour, dit-il, ‘’faire échec à l’œuvre de déstabilisation du CDS Rahama’’. Il a interpellé ses autres camarades en vue de prendre conscience du fait « qu’ils se sont trompés de combat en déplaçant le débat interne au parti vers des tribunes inappropriées, donnant ainsi l’occasion aux forces politiques malintentionnées de tenter de disloquer le parti. ‘’Au nom du bureau politique national du CDS-Rahama, j’invite à nouveau ces camarades, à regagner cet espace où le débat contradictoire n’est pas synonyme de division et où le triomphe d’une opinion sur une autre n’est pas, non plus synonyme de dictat’’, a-t-il lancé. Revenant sur la situation sociopolitique et économique du pays, M. Mamane Ousmane a indiqué qu’elle est caractérisée par ce qu’il a qualifié de ‘’de velléités de confiscation des acquis démocratiques’’ et autres griefs dont il accuse le pouvoir en place. C’est pourquoi, explique M. Mamane Ousmane, la CDS a milité pour la création de l’ARDR en vue, dit-il, de ‘’lutter contre la déliquescence générale de l’Etat et préserver les acquis démocratiques’’. Il a appelé les militants du CDS de se mobiliser pour le succès des actions de l’ARDR. Enfin M. Mamane Ousmane, a au nom du BPN, formulé les vœux de paix, de progrès, de bonheur et de prospérité, à leurs militants et au-delà à l’ensemble du peuple nigérien et au pays tout entier. Il a fondé l’espoir que l’année 2014 sera une année d’unité, de travail et de justice. Siradji Sanda

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here