Niger : grève très suivie des conducteurs de taxis ce jeudi

0
1280
taxis

taxis

L’administration et les commerces sont paralysés aujourd’hui par une grève du collectif du secteur des transports du Niger et le Syncotaxi , le syndicat national des conducteurs des taxis

Il s’agit d’une grève d’avertissement de 24 heures sur l’ensemble du territoire national pour exiger du gouvernement, entre autres, la réduction des prix des hydrocarbures, les réductions de nombreuses charges et taxes et la fin des tracasseries routières.

La grève est très suivie.

Le décor des artères de la capital a changé avec l’absence des taxis, des transports en commun appelés Faba-faba dans la circulation.

En rappel, le collectif des syndicats des propriétaires et conducteurs de taxis, attend de l’Etat la concrétisation de sa promesse lors du lancement de la vante à la pompe des hydrocarbures nigériens, fin 2011, de réviser à la baisse le prix du litre du carburant, après l’expiration du contrat signé avec la Société de Raffinerie de Zinder (SORAZ), qui est de six mois..

Pour les conducteurs de taxis, « il reste encore à diminuer pour que le prix du litre de l’essence ne dépasse pas 500 f CFA, sur toute l’étendue du territoire national ».

Les prix à la pompe du litre d’essence et du gazoil sont respectivement de 540 Fcfa et 538 Fcfa.

Le Niger est rentré dans le cercle des pays producteur de pétrole en 2011 et les populations en général et les transporteurs en particulier trouvent chers le prix du carburant a la pompe

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here