Manifestation contre un 3e mandat de Compaoré

0
394
blaisemanif

blaisemanif

Des milliers de Burkinabé ont protesté samedi à Ouagadougou contre une modification de la constitution, qui permettrait à Blaise Compaoré de briguer un troisième quinquennat en 2015.

Selon la police, il y avait au moins 10.000 manifestants dans les rues de la capitale burkinabé.

L’opposition a organisé simultanément des manifestations dans d’autres grandes villes du pays.

« L’alternance ou la mort. Nous vaincrons ! », « On est fatigué du pouvoir de Compaoré ! », ou encore « Carton rouge au Sénat et à la modification de l’article 37 » de la Constitution faisaient partie des slogans des manifestants.

L’opposition burkinabé accuse Blaise Compaoré de préparer un « coup d’Etat constitutionnel ». Il ne peut plus se présenter à l’élection présidentielle selon la Constitution.

Mais, M. Compaoré a évoqué début décembre l’idée d’un référendum pour modifier l’article 37 de la Constitution, lequel fixe les règles concernant le mandat présidentiel.

Arrivé au pouvoir en 1987 par un coup d’État, il a effectué deux septennats (1991 et 1998), avant qu’un amendement modifiant la durée du mandat présidentiel ne lui permette d’être élu pour deux quinquennats (2005 et 2010).

Certains leaders de son parti (le Congrès pour la démocratie et le peuple) en ont démissionné début janvier. Il s’agit notamment de l’ex-chef du parti présidentiel et ancien président de l’Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré, et l’ancien maire de Ouagadougou (1995-2012), Simon Compaoré.

Ils faisaient partie des manifestants, de même que le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here