Niger Areva  négociations : le ministre des Mines s’en prend á Bazoum Mohamed

0
697
ladant

ladant

Le ministre des mines et du développement industriel Mr Omar Hamidou Tchiana n’était visiblement pas content de la sortie médiatique du tout nouveau président du parti au pouvoir le Pnds.

Erigé en avocat du groupe français Areva , le ministre des Affaire et étrangère, fraichement élu président du PNDS a laissé entendre sèchement et contre toute attente que le Niger pourrait revoir sa position dans le cadre des négociations sur l’uranium.

«  Oui Areva a raison les cours de l’uranium , le prix sur le marché international est en baisse a lâché Mr Bazoum . Nous pouvons tenir compte de cet état de fait pour différer voir annuler l’application du régime fiscal de 2006, objet de la principale discorde entre les deux parties souligne le ministre Bazoum.

Le Niger perd entre 15 á 20 milliards de Fcfa par dans le cadre exonérations accordées par le Niger á Areva, des avantages qui seront supprimés si l’ on appliqué la nouvelle loi minière de 2006.

Le ministre des mines dont j’ai la charge est le principal interlocuteur d’Areva, si Mr Bazoum Mohomed en parle, il le fait en tant que simple citoyen a dit le Ministre de Mines.

La preuve, c’est nous qui discutons, c’est á nous que la délégation a été faite par le Président de la République pour traiter de ces questions a insisté Mr Omar Hamidou Tchiana.

Cette bisbille entre les deux ministres d’Etat témoigne de l’absence de collégialité dans le gouvernement divisé entre partisans des intérêts du Niger et valets d’Areva.

Ce qui risque de compromettre les chances du Niger dans ces négociations historiques.

On apprend que les discussions se poursuivront alternativement á Niamey et á Paris jusqu’en février 2014.

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here