Niger, le president de l’Assemblee Nationale visé par une attaque armée

0
71

 

Le domicile du Président de l’Assemblée Nationale Mr Hama Amadou a été attaqué par un individu non identifié hier dimanche aux environs de minuit.

Selon des témoignages recueillis sur place, deux balles ont été tirées dans sa chambre personnelle sans faire de victime.

Selon le Directeur Général de la Police joint par la BBC, une enquête est ouverte et un point de presse interviendra ultérieument pour préciser les circonstances de cette attaque.

 

Le Président de l’Assemblée Nationale Mr Hama Amadou se trouve présentement en Iran en visite de travail.

Arrivé troisième à la présidentielle de 2011, Mr Hama Amadou avait soutenu le président Issoufou Mahamadou au second tour avant de regagner le camp de l’opposition il ya six mois.

Il fait figure de chef  de  l’opposition et envisage de présenter à la présidentielle de 2016 au Niger.

Ci dessous

Déclaration du Bureau politique nationale du MODEN/FA Lumana

 

Dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 février 2014, aux environs de minuit, un tir d’arme à feu, a eu lieu sur la résidence de son Excellence Hama AMADOU, Président du Moden-Fa/Lumana Africa, Président de l’Assemblée Nationale. Par la grâce d’Allah, la balle qui a atterri à moins de deux mètres du lit de monsieur Hama Amadou, n’a occasionné aucune victime.

 

Cette situation, si l’enquête de police en cours en concluait à une origine criminelle, serait inédite dans l’histoire politique de notre pays et traduirait à suffisance le degré de danger qui menace la stabilité, la cohésion sociale et la paix dans notre pays.

 

Le Bureau Politique National du Moden/Fa Lumana Africa serait tenté alors de croire que la violence n’est désormais plus verbale mais physique et viserait directement la vie des adversaires politiques.

 

Comment ne pas se rappeler de la décision prise le 5 octobre 2013 réduisant de façon drastique l’effectif des agents affectés à la sécurité du Président de l’Assemblée Nationale alors même que la question sécuritaire connait une acuité sans précédent ?

 

Comment ne pas être envahi d’inquiétudes lorsqu’il y a à peine 12 jours, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Massoudou Hassoumi, parlant de certaines personnalités politiques dont monsieur Hama Amadou, disait sur une chaîne de radio Internationale qu’ils sauront « les isoler et les traiter comme tels »?

 

Le Bureau Politique National du Moden-Fa/Lumana Africa interpelle le président de la République, chef de l’État, quant à sa responsabilité personnelle dans la préservation d’un climat de paix et de quiétude sociale dans notre pays et singulièrement quant à la sécurité des leaders de l’opposition.

 

Enfin, le Bureau Politique National du Moden-Fa/Lumana Africa, demande à l’ensemble de ses militantes et militants, sympathisantes et sympathisants, de rester sereins, mobilisés et vigilants afin de répondre promptement à tout mot d’ordre du parti.

 

Fait à Niamey, le 17 février 2014

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here