La HALCIA dans les locaux de la DGI, la douane, la police et la gendarmerie

0
418
halcia1

halcia1

La Haute Autorité de la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) vient d’initier une série de rencontres avec les acteurs intervenant dans la lutte contre la corruption.

 

Ainsi, les agents des Impôts, de la Douane, de la Police et de la Gendarmerie étaient à l’école de la Halcia en vue de mieux combattre le phénomène.

‘’En initiant des journées d’échanges et d’informations avec ces acteurs de la gestion des finances publiques, la HALCIA est dans la droite ligne des missions à elle assignées, tout en adoptant une démarche participative.’’

 

Lors des échanges avec les agents des finances, le vice-président de la HALCIA, M. Oubandoma Salissou a indiqué que les administrations des Finances, de par les importantes missions qui leur sont assignées et qui se justifient par la nécessité de l’efficience et l’efficacité des dépenses, sont exposées, dans de nombreux cas, à la corruption.

halcia3.jpg
Parlant donc d’éthique, il a rappelé qu’elle renforce la confiance des usagers à l’endroit du service public, conforte la crédibilité de l’administration, et encourage les investisseurs étrangers.

 

Poursuivant, ces journées d’information, la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées a aussi rencontré les administrations des Douanes qui sont exposées, dans nombreux cas, à la corruption du fait de leur position stratégique aux frontières et des larges prérogatives dont elles sont dotées.

 

‘’Face à cette situation, la communauté douanière, très tôt, doit prendre conscience de la nécessité de lutter contre la corruption et de promouvoir l’éthique au sein des administrations douanières’’, a ajouté M. Oubandoma Salissou.

 

C’est pourquoi, le vice président de la HALCIA a formulé le vœu que ces genres de rencontres se poursuivent et se renforcent, car pour que les bonnes pratiques s’affirment de manière pérenne, elles doivent être appuyées de façon constante.

halcia2
Des rencontres similaires ont été organisées avec les responsables de la police et de la gendarmerie pour endiguer les pratiques néfastes de la corruption régulièrement dénoncées par la population.

 

Il est notoirement constaté de tous que les agents chargés de la circulation rançonnent quotidiennement les conducteurs de taxi, de mini bus Faba-faba et autres usagers sans aucune pudeur.

 

 

A travers cette initiative, la Halcia s’engage à accompagner les pouvoirs publics dans la prévention et la lutte contre la corruption.

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here