Niger Eradication Ver de Guinée: Le Centre Carter honoré

0
612

Après plus de quatre ans sans cas autochtone du ver de Guinée le Niger vient d’être certifié exempt de transmission de la dracunculose pour l’OMS en 2013.

Le combat contre cette maladie venait ainsi d’etre remportée après une vingtaine d’années de lutte.

 

Pour rappel en 1991, sur les huit régions, cinq à savoir  Zinder, Tillabéri , Tahoua, Maradi et Dosso étaient endémiques avec environ trente trois mille (33 000) cas du ver de Guinée répartis dans près de mille sept cent (1 700) villages.

 

La certification du Niger a été obtenue grâce l’appui des partenaires comme le Centre Carter de la fondation Jimmy Carter, ancien président des Etats Unis et sa femme Roselyne.

 

C’est pourquoi la Ministre de la sante publique par intérim Madame Maikibi Dandobi a décerné officiellement un témoignage de satisfaction au directeur du Centre Carter Atlanta Mr Craig Withers venu des Etats Unis pour la circonstance.

 

Mr Craig a salué les efforts déployés par le Niger pour stopper la transmission de la maladie tout en appelant à la vigilance car certains pays voisins du Niger comme le Mali et le Tchad restent encore endémiques.

 

Apres l’éradication du Ver de Guinée, le Centre Carter est engagé depuis les années 2000 á la lutte contre le trachome cecitant au Niger avec d’ores et déjà des résultants probants.

 

Outre Mr Craig Withers du Centre Carter, les représentants de l’OMS, de l’Unicef, de la Coopération Japonaise et Danoise, des anciens ministres de la Santé, des et des agents du Ministère de la Sante reconnus pour leur dynamisme ont reçu leurs témoignage de satisfaction des mains des autorités Nigériennes au cours de cette cérémonie.

Nigerexpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here