La Première Dame partage un déjeuner avec les enfants de la rue et les personnes démunies

0
589

A l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la femme nigérienne, la Première Dame, Dr Malika Issoufou, a voulu faire un geste de solidarité à l’endroit des couches vulnérables de la société.

 

C’est ainsi qu’elle s’est rendue, mercredi dernier, à Koira Tégui où elle a offert un déjeuner aux enfants de la rue, aux femmes handicapées et aux personnes démunies.

Ils étaient tous là, ce mercredi matin, au centre abritant le Service Educatif, Judiciaire et Préventif (SEJUP) de Koira Tégui.

 

Enfants de la rue, personnes handicapées et autres personnes démunies sont venus des 5 communes de Niamey pour répondre l’invitation de la Première Dame autour de ce déjeuner qu’elle a voulu offrir à l’occasion de la célébration de la Journée du 13 mai, pour réaffirmer une fois de plus son engagement aux côtés de ces couches vulnérables de la société, mais aussi pour permettre aux femmes handicapées de fêter 13 mai.

 

Ainsi, plus de 500 plats ont été distribués au cours de ce déjeuner qui s’est déroulé dans la joie et la convivialité. Joie exprimée à travers des chants et des sketches présentés par les jeunes du CEJUP pour dire tout simplement merci à la Première Dame.


Prenant la parole pour exprimer sa reconnaissance et celle des autres invités, une des bénéficiaires de ce geste de solidarité a vivement souligné l’importance de cette initiative qui, selon elle, en dit long sur la générosité et la mansuétude de la Première Dame.

 

Idem pour un des enfants de la rue qui a transmis les remerciements des ses camarades à l’endroit de Dr Malika Issoufou, avant de prier le Tout Puissant de la couvrir de sa miséricorde.


Pour la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, ce geste de la Première Dame est à saluer. Outre l’épouse du Premier ministre et les épouses des membres du gouvernement, on notait à ce déjeuner la présence du président de la Fédération international des handicapées et le rapporteur spécial des Nations Unies pour les handicapées.
La ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi a très bien apprécié cette initiative de la Première Dame Dr Malika Issoufou qui, au lendemain de la célébration de la Journée nationale de la femme nigérienne, a pensé aux femmes handicapées et aux enfants, notamment ceux qui sont dans la rue. Aussi a-t-elle salué cette initiative de la 1ère Dame de venir partager un repas avec ces enfants.
Rappelons que les SEJUP sont des structures qui ont été mises en place pour suivre les enfants qui sont dans la rue.  »Il faut penser aussi aux enfants qui n’ont pas eu la chance d’être à l’école, qui n’ont souvent même pas de parents avec eux, qui n’ont pas où dormir », a dit la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant.
Moutari Souley

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here