Niger : l’opposition dénonce les dérives du pouvoir

0
608
manifar

Composée d’une trentaine de partis politiques, l’opposition semble avoir relevé le défi de la mobilisation dans la capitale Niamey.

Cette manifestation intervient dans un climat tendu entre le pouvoir le camp adverse dont 6 de ses membres influents  parmi lesquels on peut citer un ancien ministre de la santé Mr Soumana Sanda , le maire central de la ville de Niamey limogé par décret Mr Oumarou Dogari et un colonel á la retraite Mr Abdoulrahamane Seydou ont été arrêtés pour un présumé atteinte   la sureté de l’Etat .

 

L’opposition regroupée au sein de l’ARDR ; l’Alliance pour la Réconciliation nationale,la Démocratie et la République promet par la voix de du président de l’assemblée Mr Hama Amadou qui a regagné le camp de l’opposition ; de reprendre le pouvoir par une alternance démocratique.

Apres avoir dénoncé la corruption, les dérives démocratiques, la cherté de la vie sous le régime du Président Issoufou Mahamadou, les partis de l’opposition soupçonnent le pouvoir de préparer un holdup électoral en 2016.

Ils ont exigé ldans leur déclaration la libération de tous les « détenus politiques.»

Interdites a maintes reprises mais finalement autorisée par les pouvoirs judiciaires,cette manifestation qui s’apparente a une démonstration de force a mobilisé environ les manifestants 30 milles personnes et s’est achevée pacifiquement devant le parlement.

Niger Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here