Halcia : Formation des formateurs sur les stratégies et les mécanismes de l’anti- corruption

0
617

La Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) organise depuis ce matin, à son siège à Niamey, une séance de formation des formateurs sur les stratégies et les mécanismes de l’anti-corruption.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées, M. Issoufou Boureima, en présence des Commissaires de ladite institution et de plusieurs invités et participants.


Les objectifs assignés à ces assises qui dureront deux (2) jours sont entre autres : de contribuer à la réalisation des actions de formation, d’information et de sensibilisation qui permettent d’impulser le changement de comportement indispensable à la mise en œuvre des mesures efficaces de lutte contre la corruption ; de former les participants sur les mécanismes et stratégies de lutte contre la corruption ; de relever les obstacles à l’effectivité de ce fléau et identifier des solutions juridiques et ou pratiques aux disfonctionnements relevés.


Dans son discours d’ouverture de l’atelier le Président de la HALCIA a d’abord rappelé les impacts néfastes du fléau. En effet, a-t-il souligné, la corruption sape les fondements de l’Etat de droit, balise le terrain à l’insécurité, bouleverse le jeu démocratique, instaure les inégalités et accroit la pauvreté.

C’est justement pour circonscrire ce phénomène ajoute M. Issoufou Boureima que le Président de la République a crée en juillet 2011 la HALCIA afin de restaurer le monopole fiscal de l’Etat et asseoir les bases de l’efficacité de la dépense publique.

Ainsi, de sa création à nos jours, les interventions de cette institution sont basées sur une approche inclusive qui fait des structures socioprofessionnelles et des acteurs non étatiques ses partenaires naturels et stratégiques dans la lutte contre la corruption.


Avec cette démarche participative et interactive avec les acteurs intervenants dans la lutte contre la corruption, la HALCIA espère engager toutes les forces sociales dans ce combat. «Pour conduire une action efficace et efficiente de lutte contre cette pratique la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées reste persuadée que la sensibilisation et la formation demeurent les meilleures approches pour venir à bout du phénomène » a dit le président de la HALCIA.

C’est dans cette dynamique explique t-il que son institution en collaboration avec Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) mettent en commun leurs efforts dans la mise en œuvre du projet « Prévention de la Corruption » et cette formation sera assurée par un expert juriste de haut niveau, actuel Directeur général des affaires judiciaires et des sceaux au Ministère de la Justice et par ailleurs spécialiste de l’Office des Nations Unies contre les Drogues et les Crimes (ONUDC).

M. Issoufou Boureima a ainsi invité les participants à accorder une attention particulière aux modules qui leur seront dispensés, surtout qu’il seront bientôt appelés à dupliquer cette formation à leurs collègues.

Hamma Wakasso Aïchatou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here