Le Médiateur s’insurge contre la mauvaise qualité des prestations de la téléphonie mobile

0
606

Le Médiateur de la République, M. Cheiffou Amadou, a reçu aujourd’hui, le Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunication et de la Poste (ARTP), M. Almoustapha Aboubacar, afin de discuter avec lui sur les raisons de la mauvaise qualité de services de la téléphonie mobile. La rencontre a en outre prêté à des échanges sur la vision de l’ARTP en matière d’amélioration du service public.

La question de la mauvaise qualité des services dans la téléphonie mobile, faut-il le préciser, fait l’objet d’une auto saisine du Médiateur de la République, au vu des multiples désagréments que subissent les utilisateurs et ce depuis fort longtemps, sans que leurs protestations ne changent grand chose.


Appréciant à sa juste valeur cette interpellation dont il a fait l’objet, M. Aboubacar dit saisir l’occasion pour situer les obligations qui incombent à son institution, dont la défense des intérêts des utilisateurs de la téléphonie mobile, à travers le contrôle de la qualité des services offerts par les opérateurs dans le domaine. Sur ce plan effectivement

le Directeur général de l’ARTP a d’abord reconnu que des manquements sont légions, avant d’imputer d’une part, le problème au manque de corrélation entre les équipements techniques en place et les flux importants des communications.

D’autre part au non respect de certaines dispositions dans le partenariat entre la SONITEL et les opérateurs privés de téléphonie mobile.


Cet échange de vues fructueux permettra au Médiateur de la République de poursuivre ses investigations en vue d’améliorer la qualité des communications du service mobile qui commence à être un calvaire pour les usagers.

Cellule communication du Médiateur de la République

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here