Le Niger obtient l’accord pour utiliser le pipeline Tchad-Cameroun

0
264

Après le quitus du Cameroun, le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé samedi la conclusion d’un accord entre son pays et le Tchad

 

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé samedi, le 02 août, la conclusion d’un accord entre son pays et le Tchad sur l’exportation du pétrole nigérien par un pipeline Niger-Tchad-Cameroun.

 

Le ministre nigérien en charge du Pétrole Foumakoye Gado vient de conclure les négociations avec son homologue du Tchad en la matière, a affirmé M. Issoufou dans son message à la nation à la veille de la célébration, dimanche, du 54e anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Niger.

 

Un accord similaire avait été déjà conclu avec le Cameroun.Je fonde l’espoir que dans quelques années la production pétrolière de notre pays atteindra 80.000 barils par jour et au- delà, plus tard, ce qui permettra à notre pays de disposer des recettes financières en rapport avec ces ambitions.

 

En particulier, cet accroissement de ressources permettra de faciliter l’accès universel des populations nigériennes aux services sociaux de base », a indiqué le président Issoufou.Le Niger, grâce à la coopération chinoise à travers la compagnie China National Petroleum Corp (CNPC), est devenu depuis novembre 2011 un pays producteur de pétrole.Avec l’exploitation des champs pétrolifères du bloc Agadem ( extrême nord-est), la CNPC assure le ravitaillement en pétrole brut de la raffinerie de Zinder (SORAZ), société à capitaux sino- nigériens, à hauteur de 20.000 barils par jour, pour un besoin national estimé à 7.000, les 13.000 barils restants étant destinés à l’exportation.

 

En novembre 2013, le gouvernement nigérien a adopté un décret d’attribution, au profit de la CNPC, concernant 59 gisements nouveaux sur le même bloc, dont le Niger attend environ 1 milliards de barils, contre 300 millions à 400 millions de barils évacués actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here