Niger : Arrestation d’un ministre pour présumé complicité trafic bébé

0
161

Le ministre d’Etat en charge de l’Agriculture vient  d’être  placé sous mandat de dépôt ce samedi  après son audition de plus d’une heure de temps par le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande instance hors classe de Niamey.
Abdou Labo, qui a été également ministre de l’Intérieur de 2011 à 2013, est le vice-président de la Convention démocratique et sociale (CDS), un parti d’opposition dirigé par l’ex-chef de l’Etat Mahamane Ousmane.

Il soupçonné de complicité de trafics d’enfant ^pour  laquelle  l’une de ses épouses  a été arrêtée en juin dernier.
Cet imbroglio politico judiciaire  viserait le président de l’assemblement national opposant principal ; faisant office de favoris aux futures présidentielles de 2016 dont l’une des épouses croupie en prison dans le même dossier.
Le ministre nigérien de l’Agriculture, Abdou Labo, a été écroué samedi dans une affaire de trafic présumé de nouveau-nés du Nigéria.
C’est d’abord l’une des épouses d’Abdou Labo qui était poursuivie, selon son entourage. Mais on apprend samedi soir que le ministre d’Etat « a été emprisonné à la prison de Say après avoir été entendu par un juge qui l’a placé sous mandat de dépôt » dans l’affaire dite des bébés importés du Nigeria.
Quelque 17 personnes, dont 12 femmes, ont éte arrêtées dans ce dossier. Parmi les femmes incarcérées figure l’une des épouses de Hama Amadou, le principal opposant au président Mahamadou Issoufou  qui semble trouver un moyen d’arrêter Mr Hama Amadou qui ferait officie de favoris aux présidentielles de 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here