Conférence de presse du Chef de la délégation de l’Union Européenne au Niger : Le 10ème FED se poursuit et le démarrage du 11ème FED s’annonce sous de meilleurs auspices pour le Niger

0
613

L’ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne au Niger, M. Raul Paula Mateus a convié les journalistes pour évoquer l’état de la coopération entre l’Union Européenne et le Niger.

 

C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animé, vendredi dernier, dans la salle de réunion du Grand Hôtel de Niamey.

 

 

Spécifiquement, il s’agissait au cours de cette rencontre avec la presse d’informer l’opinion publique du démarrage du 11ème Fonds Européens de Développement (FED), des actions réalisées au cours du 10ème FED au Niger et des nouvelles perspectives.

 

Cette conférence s’est déroulée en présence du premier secrétaire chef de la section politique, presse et communication, M Jean Jacques Quirat.
Au cours de la conférence, M. Raul Mateus Paula a d’abord présenté le fonctionnement des instances du Conseil Européen qui selon lui, est cohérent dans sa politique extérieure.

 

Il a ensuite résumé les principales réalisations du partenariat avec le Niger qui présente un intérêt social majeur pour les populations notamment dans les domaines de la sécurité, de l’Education, de la santé, de la bonne gouvernance etc. Il s’est aussi réjoui des différentes actions de développement entreprises par les projets et programmes du 10ème FED au Niger d’où l’intérêt grandissant pour le 11ème FED.

 

L’Union est présente aux côtés du peuple nigérien depuis l’indépendance. Elle est le premier partenaire du Niger qui est l’un des pays qui bénéficie le plus de l’aide avec un montant équivalent à 390 milliards de FCFA de 2014 à 2020. Le Chef de la délégation de l’UE a relevé que l’institution se base sur les politiques et les stratégies des Gouvernements.

 

Celles ci reflètent leur analyse des besoins qui s’inscrivent dans la droite ligne de l’Union pour l’avenir de la coopération au développement. Les membres de l’UE plaident pour que les ressources soient ciblées là où elles sont les plus nécessaires et peuvent être les plus efficaces.SE Raul Mateus Paula souhaite accompagner le Niger à répondre aux défis majeurs auxquels le pays fait face notamment la pauvreté, l’explosion démographique, l’insécurité alimentaire.

 

Pour l’ambassadeur, chef de délégation de l’UE en matière de décentralisation et du développement local, les appuis de l’UE allient le développement à la sécurité en renforçant les conditions d’un développement à même de garantir la paix et la sécurité à travers des projets dans les régions d’Agadez, Tahoua et Tillabery. Concernant la mise en œuvre de l’Initiative 3N qu’il trouve salutaire, l’Union Européenne a renforcé les capacités des acteurs à opérationnaliser le dispositif institutionnel de cette structure.

 

Pour ce qui est des infrastructures routières, l’Union a largement contribué au désenclavement de notre pays surtout dans les régions du Sud et du Nord. « Dans ce domaine des infrastructures, le Président de la République SE Issoufou Mahamadou est très attentif à ce sujet et nous avons pu obtenir un quatrième secteur. Le Niger est l’un des rares pays qui bénéficie des infrastructures du 10ème FED ou 343 km de tronçons ont été construits et ou réhabilités dans ces zones » a-t-il précisé.

Ce 10ème Fonds est alimenté par les contributions des Etats membres de l’UE et vient compléter les apports octroyés bilatéralement par certains d’entres eux. Il s’additionne à l’engagement continu de l’Office humanitaire de la commission européenne (ECHO) qui mobilise également des montants considérables en réponse aux crises et catastrophes qui sévissent dans la zone du Sahel.

 

En vue de reconstituer le stock national de sécurité, l’Union Européenne décaisse 8,2 milliards de FCFA en appui budgétaire sectoriel au titre de l’année 2014. Cette aide budgétaire sectorielle dans le domaine de la sécurité alimentaire vient s’ajouter à des décaissements précédents d’un montant total de 37,65 milliards FCFA (soit 57, 4 millions Euros) effectués dans le cadre du 10ème FED.

En perspectives, au cours de cet échange particulièrement riche et bénéfique ponctué par des questions/réponses, le Chef de délégation a exposé les projets de l’UE avec de nouvelles subventions et avec la signature du PIN UE-Niger, d’un montant de 596 millions d’Euros (soit plus de 390 milliards de FCFA).

 

Ces fonds sont destinés à couvrir les interventions de l’UE dans les secteurs de la coopération envisagés sur le 11ème FED notamment les politiques sociales avec le renforcement des capacités publiques, en matière de gouvernance économique et financière et la mise en œuvre des politiques sociales nationales notamment l’éducation et la santé ; la sécurité, la gouvernance et la consolidation de la paix, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience ; le développement des infrastructures en vue du désenclavement des régions affectées par l’insécurité et les risques de conflit.

Aussi, pour davantage entretenir les liens de coopération le Conseil de l’Union Européenne a prorogé le mandat de la mission PSDC de l’UE EUCAP Sahel Niger jusqu’au 15 juillet 2016. L’EUCAP disposera d’un budget de 9,2 millions d’Euros pour la période allant jusqu’en juillet 2015.Aïssa Abdoulaye Alfary

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here