Java: Le prêtre catholique se convertit à l’Islam

0
165

«ALLAH M’A PARLÉ ET M’A MONTRÉ LA BEAUTÉ DES CIEUX» ! Tels ont été les premiers mots du prêtre catholique Eduardo Vincenzo Maria Gomez, au sortir de son coma de 17 mois, consécutivement à une chute accidentelle.

 

Le prêtre espagnol octogénaire a vécu et prêché sur l’île de Java (Indonésie) pendant plus de 43 ans et parle couramment le javanais et divers dialectes de différents groupes ethniques de l’île. Il est une figure bien connue et respectée parmi tous les groupes religieux de la zone.

 

 

L’homme a souffert d’une crise cardiaque alors qu’il aidait des volontaires locaux à réparer le toit de sa propre église. Il a fait une chute spectaculaire de 4 mètres mais a miraculeusement survécu. En dépit d’un coma de 17 mois. «Je ne connais rien à l’Islam.

 

Je n’ai jamais une seule fois lu le Coran de ma vie, mais Dieu m’a parlé et m’a demandé de l’accompagner aux Cieux. Sa lumière divine a brillé dans tout mon être, les portes dorées menant au Paradis sont apparues devant moi, et Dieu m’a dit son nom : Il s’appelle Allah», a déclaré le prêtre nouvellement converti à un journaliste de Kalimantan Press.

 

L’homme qui ne souffre miraculeusement pas de lésions cervicales, devrait être capable de s’en remettre et à remarcher bientôt, a admis le médecin qui a pris soin de lui au Centre médical métropolitain au sud de Jakarta : «C’est certainement la personne âgée (87 ans) la plus robuste que je n’ai jamais vue. Ses os devraient être brisés en mille morceaux», s’interroge Jim Won Mai, qui est médecin depuis plus de vingt ans.

 

Sa conversion à l’Islam a pris par surprise la plupart des disciples de son église, mais curieusement, la moitié de SES FIDÈLES ONT DÉJÀ MANIFESTÉ LEUR INTÉRÊT POUR UNE CONVERSION SINCÈRE A L’ISLAM : «Si Allah est Dieu, je ne veux pas être induit en erreur et aller dans une mauvaise direction, car le Jour du Jugement viendra. J’ai confiance en lui [père Eduardo]. Nous avons tous confiance en lui», explique l’un de ses disciples.

 

Le prêtre Eduardo Gomez, bien qu’étant toujours en convalescence et sous contrôle médical, a déjà commandé la CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE MOSQUÉE, et ses disciples mettent déjà la main à la pâte pour trouver les fonds nécessaires à l’accomplissement de cette tâche : «Nous le devons au père Eduardo pour tout ce qu’il a fait pour nous», commente l’un des fidèles de l’ancienne église catholique, qui est désormais à vendre!

 

«Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à notre verset (le Coran), dis leur: « Que la paix soit sur vous! Votre Seigneur S’est prescrit à Lui-même la miséricorde» (Sourate Al-Anam, verset 6).

senego.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here