Le Président de la République inaugure le nouveau marché central de Maradi

0
812

Capitale économique du Niger, Maradi dispose désormais de son nouveau marché central bâti sur une superficie de 7,5 ha suivant un modèle architectural qui reflète véritablement l’image d’une ville où les échanges commerciaux et le business occupent une place prépondérante.

A son arrivée à l’aéroport de Maradi, le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou a été chaleureusement accueilli par le gouverneur de la Région avant d’être salué par les corps constitués et passé en revue un détachement militaire qui lui rendait les honneurs.

 

La population de la région était aux anges. Aussi, c’est un accueil des grands jours qu’elle a réservé au Président Issoufou Mahamadou. Peu après cet accueil emprunt de chaleur, le cortège présidentiel s’est dirigé vers le nouveau marché central de Maradi où, les populations de Maradi étaient encore mobilisées.

 

Le marché central de Maradi est composé de 1492 boutiques, d’un bloc administratif, de huit (8) halles de vente au sol dont 7 sont déjà construites ; deux (2) blocs magasin réhabilités ; quatre (4) aires de prières ; huit (8) blocs sanitaires ; quatre (4) postes de transformateur de 132 KVA ; quatre (4) casiers à déchets et des aménagements de caniveaux, des voies pavées, un réseau d’éclairage public, un dispositif de sécurité incendie et un parking de stationnement.

 

Le financement global du marché s’élève actuellement à 7,3 milliards de FCFA. Mais, il atteindra 8,4 milliards avec la construction supplémentaire de plus de 400 boutiques. Le montant actuel est décomposé en trois phases.

 

Une première phase qui a coûté 1,8 milliards avec l’appui de la Banque mondiale. Quant à la seconde phase, elle est financée dans le budget national pour un montant de 3,5 milliards de FCFA et enfin une troisième phase financée par la ville de Maradi a concerné spécifiquement la construction des boutiques internes et un bloc administratif pour un coût de 2 milliards de FCFA.

Ce travail gigantesque a été exécuté par 12 entreprises nigériennes. Les travaux ont été repartis en 13 lots. Ainsi, la construction du marché central de Maradi dont les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art sur une période de 12 mois a permis de créer 850 emplois temporaires, entrainant de facto une redistribution de revenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here