OMS: « on meurt deux fois moins du paludisme »

0
97

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), a indiqué mercredi que le nombre de personnes décédées du paludisme a baissé de près de moitié depuis l’an 2000.

Selon le rapport annuel, entre 2000 et 2013, la mortalité liée au paludisme a ainsi diminué de 47% dans le monde et de 54% dans la région Afrique.

« Ce sont les meilleurs résultats que nous ayons jamais eus et une merveilleuse nouvelle en termes de santé publique », a estimé Pedro Alonso, directeur du programme mondial de l’OMS contre le paludisme.

Cette baisse des cas en Afrique s’explique notamment par des mesures de prévention mieux appliquées avec près de la moitié de la population à risque qui en 2013 avait accès à une moustiquaire imprégnée, contre seulement 3% en 2004.

Seulement 3% des personnes à risque avaient accès à des moustiquaires en 2004 contre 50% aujourd’hui.

Près de 128 millions de tests de diagnostics rapides (TDR) ont ainsi été distribués en Afrique l’an dernier par l’OMS.

Un nombre croissant de pays s’orientent vers l’élimination du paludisme.

Quelque 198 millions de cas de paludisme pour 584.000 décès ont été recensés l’an dernier à travers le monde avec 90% des morts dénombrés en Afrique. Parmi ces décès, 78% représentaient des enfants de moins de cinq ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here