Chaudes empoignades : Sanoussi Jackou et Kadidiata Ly en viennent aux mains

0
914

Ce dimanche 25 janvier 2015, le salon d’honneur de l’aéroport International Diori Hamani a été le théâtre d’une confrontation verbale et physique entre la présidente de la Cour Constitutionnelle, Mme Abdoulaye Diori Kadidiatou Ly et le Ministre conseiller à la présidence Sanoussi Tambari Jackou.

C’est donc après le départ du Président de la République Issoufou Mahamadou pour l’Algérie ce matin entre 9h et 10h que tout cela s’est produit devant les membres du gouvernement et les autres présidents des institutions. A l’origine de cette bagarre, le dernier document publié le dimanche 18 janvier 2015 par l’Alliance pour la République, la Démocratie et la Réconciliation sur le fonctionnement de la Cour Constitutionnelle, mais aussi de la vie privée de la présidente, document que l’opposition a intitulé Tome I : sur la Cour Constitutionnelle.

Devant l’ensemble des membres du gouvernement, elle a indiqué que c’est Sanoussi Jackou qui a donné l’information sur sa vie privée à l’opposition. Elle a traité le vieux de tous les noms d’oiseau. Et comme lui aussi n’a pas sa langue dans sa poche, il riposte. Ce qui a irrité la présidente de la Cour constitutionnelle qui le prend par les cols. S’en sont suivies des empoignades physiques. Les autres personnalités présentes ont intervenu pour les séparer. Cette scène désolante et désobligeante ternie l’image du régime de la renaissance.

Malheureusement, elle s’est produite au moment où le Président de la République avait pris son vol. Il y a donc de l’électricité dans l’air dans le bateau de la renaissance. En attendant l’arrivée du chef de bord, les commentaires les uns plus fous que les autres sont distillés dans la ville de Niamey. A ce qu’il paraît certains acteurs de la société civile ne cachent pas leur amertume pour ce qui s’est passé cette matinée du dimanche 25 janvier 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here