Le parlement nigérien doit se prononcer sur l’envoi ou non des militaires au Nigeria

0
87

Composé de 113 députes, le parlement  aura la responsabilité de se prononcer en faveur ou contre l’envoi d’un contingent nigérien au Nigeria voisin.
Les débats seront retransmis en direct  sur les medias publics   sur  le contenu  de la résolution soumise au  vote  par le président de la République qui dispose d’une majorité  à l’assemblée.
Le Niger compte prés 200 000 refugies Nigérians sur son territoire fuyant  les attaques de la secte Boko haram qui sévit dans les Etats de Maidaguri , Yobe et Borno au Nigeria.
Les deux pays  partagent 1200 Km de frontière.
C’est le  lac Tchad, bastion de la secte qui les sépare  du coté  de l’Etat Maiduguri.
De source diplomatique, c’est en marge du précédent  sommet de l’Union africaine à Addis Abeba (Ethiopie), les présidents tchadien et nigérien, Idriss Deby et  Mahamamadou Issoufou se sont entretenus et ont convenu d’ordonner des opérations militaires conjointes contre le groupe armé nigérian.
Les deux pays ont, en effet, signé avec le Nigeria des accords bilatéraux de défense les autorisant à intervenir sur le territoire nigérian, en cas de force majeure.
Aucune information n’a été donnée sur le nombre de militaires que compte déployer les autorités nigériennes concernées au Nigéria
A 72 h des discussions  sur  le texte ; les spéculations vont bon train de le pays sur l’opportunité ou non d’envoyer des troupes nigériennes  au Nigeria qui n’en a pas officiellement formulé la demande auprès de son voisin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here