Niger : Le parlement vote l’envoi de troupes au Nigeria

0
1126

Le Parlement nigérien a approuvé lundi soir l’envoi de troupes au Nigeria dans le cadre de la force régionale pour lutter contre le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram. La résolution a été votée de façon unanime par les 102 députés présents.

 

Le président du Parlement, Amadou Salifou, a souligné dans l’après-midi, lors de l’ouverture du débat parlementaire, que le vote se déroulait alors que « les bombes tombent sur Diffa », dans le sud-est du pays, à la frontière avec le Nigeria.

Contacté par la Bbc après le vote, le député Assoumana Malam Issa, vice-président du groupe parlementaire Pnds, parti au pouvoir, a expliqué que ce vote n’a pas rencontré de divergences politiques, même s’il y a eu de critiques et des propositions qui vont dans le sens d’améliorer la situation ou la motivation des forces militaires et de leur donner les moyens adéquats.

Concernant la prise en charge de cette opération, il estime que c’est une question délicate et stratégique que l’Assemblée n’a pas voulu aborder dans les détails des effectifs et des moyens à allouer. « Mais l’Assemblée a reconnu que nous venons d’adopter le budget en décembre 2014 et cette situation n’a pas été prévue. Donc nous avons suggéré au gouvernement en cas de besoin de faire recours au parlement pour faire voter un budget rectificatif ».

Il apprécie l’implication des pays de la sous-région. « Dans le cas du Mali, nous avons déploré le fait que ce soit les autres pays hors Afrique qui soient intervenus, avant même nous les Africains. Je crois que c’est ce que nous sommes en train d’éviter dans le cas de Boko Haram. C’est pourquoi j’apprécie la mobilisation des pays du bassin du Lac Tchad et du Bénin dans ce dossier. »

Le Niger, jusqu’alors épargné par les violences des islamistes nigérians, fait depuis jeudi l’objet d’attaques répétées de Boko Haram sur son territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here