Fondation Tattali Iyali et lGroupe Bolloré lancent la campagne de vaccination contre la méningite

0
364

La région de Niamey a accueilli hier, au niveau de la  »Blue Zone » et de l’école Medersa primaire de Boukoki 2 et 3, le lancement officiel de la campagne de vaccination contre la méningite, qui, ces derniers jours, défraie la chronique. Les mères et leurs enfants sont massivement venus bénéficier de cette initiative à but non lucratif institué par la Fondation Tattali Iyali et le Groupe Bolloré.

Le ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, s’est dit heureux de réceptionner aujourd’hui ces mille cinq cent (1500) doses de vaccins contre la méningite, à l’intention des enfants, d’autant plus que ces vaccins ne concernent qu’une première phase, car d’autres mille cinq cent (1500) doses seront aussi mises à la disposition des populations. Pour le ministre Mano Aghali, cette intervention vient à point nommé, et au lendemain d’un deuxième point de presse en l’espace de 15 jours relatif à la méningite.  »Au cours de ces points de presse, nous avons annoncé que la situation est méticuleusement suivie. Des campagnes de vaccination seront également lancées la semaine prochaine à Dogondoutchi, Gaya et Niamey, qui sont les districts endémiques. La méningite est une maladie évitable au moyen de la vaccination et la situation actuelle nécessite une investigation plus approfondie, mais surtout des interventions et stratégies adaptées contre sa survenue », a-t-il dit. Il a ajouté que cette opportunité, offerte par la Fondation de la Première Dame et le Groupe Boloré, permet d’anticiper sur le calendrier. En outre, le ministre de la Santé Publique a demandé à ce que toute personne présentant notamment des symptômes de fièvre, de vomissements ou une raideur de la nuque, soit au plus vite conduite au centre de santé le plus proche. Pour réduire les risques de contagion, il a souhaité que les malades soient isolés, et que les enfants soient vaccinés dès l’âge de deux ans. La première Dame Dr. Lala Malika Issoufou, qui a administré des vaccins à quelques enfants, a remercié le  »Groupe Bolloré » pour son appui dans cette initiative. Sur cet élan le secrétaire général de la fondation, M. Akade Abali, a dit que l’opération d’aujourd’hui s’inscrit dans une logique de continuité.
Au niveau de l’école Medersa Primaire de Boukoki 2 et 3 au quartier Djedah, le maire de la commune 4, M. Garba Seybou, a fait part à la délégation que sa commune est la plus touchée avec 19 décès sur 218 cas déclarés.  »Ayant appris que des cas de méningite subsistent, le Groupe Bolloré a décidé, à travers sa direction générale-pays, de donner l’exemple en synchronisant avec la Fondation de la Première Dame, Dr. Lala Malika Issoufou, ce lacement de la campagne foraine contre la méningite qui, nous l’espérons, pourra inspirer d’autres partenaires », a indiqué le directeur général de Bolloré Niger, M. Joël Broux.
Samira Sabou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here