Issaka Issaka de Dosso remporte la coupe du Président de la République

0
674

Le Commissariat chargé de l’Organisation des Grands Evènements (COGE), en collaboration avec la Fédération Nigérienne de Lutte Traditionnelle (FENI LUTTE) et les autorités administratives de la région de Dosso, ont organisé le weekend dernier à Dosso, les festivités marquant la célébration du quatrième anniversaire de l’investiture du Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou.
A cet effet, un tournoi de lutte traditionnelle a opposé huit lutteurs sélectionnés représentant les huit régions du pays, et qui se sont affrontés en quart de finale samedi matin dans l’arène des jeux  »Salma Dan Rani » de Dosso.
Les demi-finales ont été disputées dans la matinée du dimanche, et la grande finale a opposé le lutteur de Niamey au champion en titre, le lutteur de Dosso Issaka Issaka.
A l’issue d’un combat titanesque, le lutteur de la région de Dosso a terrassé son adversaire du jour et a remporté ainsi la coupe du Président de la République et la somme d’un million de francs CFA.
A tout cela s’ajoutent la somme de 500.000 francs, un chèque de 300.000 francs offert le groupe AL IZZA et deux parcelles à Niamey offerts par l’opérateur économique Aminou Sodangui.
Le champion Issaka Issaka a reçu ces distinctions des mains du Premier ministre, chef de Gouvernement, SE. Brigi Rafini, qui a fait spécialement le déplacement de Dosso. Le lutteur vaincu, Adamou Abdou de Niamey a, lui, reçu la somme de 800.000 francs CFA dont 500.000 francs de la fédération de lutte et 300.000 francs du Premier ministre, des mains du ministre de l’Energie et du Pétrole, M. Foumakoye Gado.
Les troisième et quatrième places n’ayant pas été départagées, les lutteurs Soulé Raba Gardama de Tahoua et Mansour Issa de Diffa ont dû partager, à part égale, la somme de 900.000 francs dont 600.000 francs de la fédération et 300.000 francs du Premier ministre.
Les quatre lutteurs vaincus auparavant, à savoir Laouali Seybou de Tillabéry, Laouali Dan Téla de Zinder, Saley Daouda d’Agadez et Oumarou Ali Bindigaou de Maradi ont chacun reçu en récompense la somme de 125.000 francs.
Quant au lutteur Oumarou Ali Bindigaou de Maradi, en plus de cette somme d’encouragement, il a été élu le lutteur fair-play du tournoi et s’est vu offrir la somme de 200.000 francs des mains de la représentante de la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Malika Issoufou. Tout au long de ce tournoi, les groupes musicaux de Dosso, de l’intérieur du pays et du Burkina voisin ont égayé un public venu nombreux dans l’arène des jeux Salma Dan Rani.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports AbdoulKarim Dan Malan avait, au début du tournoi, souhaité la bienvenue aux participants, avant d’appeler les  » organisateurs et arbitres à juger en toute impartialité, les différents combats de lutte qui devront se succéder ».
Le commissaire chargé de l’Organisation des Grands Evènements, M. Adamou Imirane Maïga, a quant à lui indiqué que c’est  »une initiative du COGE d’avoir suggéré au Premier ministre la délocalisation des festivités de l’anniversaire de l’investiture du Chef de l’Etat à l’intérieur du pays ».
La ville de Dosso a été choisie dans le but  »d’inaugurer certaines infrastructures n’ayant pas été achevées lors de la fête de la célébration de la proclamation de la République du 18 décembre 2014, comme l’hippodrome et l’arène des jeux », a annoncé le commissaire Imirane Maïga.
Toutes ces cérémonies se sont déroulées en présence des membres du Gouvernement, du président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) Moussa Djermakoye, ainsi que des autorités administratives et coutumières de la région de Dosso.

Sani Maman Lawan, envoyé spécial de l’ANP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here