Niger : atterrissage d’urgence d’un Hélicoptère américain

0
156

Un hélicoptère civil propriété de citoyens américains et géré par des civils a été contraint de faire un atterrissage d’urgence à la périphérie de Niamey (Niger) le 12 mai 2015.

L’hélicoptère de marque Sikorsky S-61 a subi des dommages lors de l’atterrissage brutal qu’il a effectué sur la rive droite [côté sud] du fleuve Niger. Le lieu de cet accident est situé à environ 20 km au sud-est de l’aéroport International Diori Hamani de Niamey.

Les six américains personnels civils à bord de l’hélicoptère étaient sortis indemnes de l’accident .Ils sont rentrés sains et saufs à Niamey avec l’aide de l’ambassade américaine et du gouvernement du Niger. Aucun dommage n’a été enregistré sur la propriété ou sur le personnel local.

Des opérations pour récupérer l’hélicoptère endommagé sont en cours. Aucune estimation du temps que prendront les opérations de récupération de cet hélicoptère n’a encore été faite.

Au cours des premières 24 heures, [qui ont suivi l’accident], La Gendarmerie Nationale [du Niger] et des agents de sécurité contractés  [à cet effet] ont pourvu le personnel contractant en main d’œuvre pour sécuriser l’hélicoptère sur les lieux de l’accident.

L’hélicoptère est exploité dans le cadre du soutien à un contrat signé par le Gouvernement américain  à travers le Commandement Américain pour l’Afrique (AFROM) consistant à  porter secours  aux citoyens américains et  nigériens  dans des zones reculées, ainsi que de leur apporter des soins médicaux d’urgence.

Le personnel exploitant de l’hélicoptère de la société AAR a évalué les dommages subis par son hélicoptère et estime  que l’appareil peut être réparé et remis en état de fonctionnement.  AAR a pourvu un dispositif de sécurité à l’endroit où se trouve l’hélicoptère.

Les responsables de la sécurité du Niger sont présents aux côtés de l’entreprise sous-traitante du contrat de l’AAR. Les efforts pour le transport de l’hélicoptère à l’aéroport [de Niamey] sont en cours. Un expert de l’AAR arrive ce vendredi 15 mai à Niamey pour prêter main forte dans l’exécution de l’opération d e l’enlèvement de l’hélicoptère.

La société  contractante SAR est en alerte 24h sur 24 et 7 jours sur 7 dans un rayon de 500 nœuds milles avec une capacité de récupération /ramassage  au point d’isolement ou  d’impact. La société SAR, en collaboration avec  USAFRICOM, peut accéder aux requêtes du Département américain de la Défense, de l’ambassade des Etats-Unis, et  du Gouvernement du Niger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here