Niger : 38578 candidats l’assaut du Bac 2015

0
285
bac-2

bac-2
Les épreuves  écrites du baccalauréat communément appelé BAC, session 2015 ont débuté ce mercredi 01juillet 2015 sur toute l’étendue du territoire national. Cette année ils sont au totale au plan national 38578candidats reparties dans 101 jury ;dont 16353 candidats pour la ville de Niamey. Le centre korombe de Niamey a servis de cadre pour le lancement des épreuves par la ministre des enseignements supérieurs.

A la veille de cette session, le ministre des Enseignements Supérieurs, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation M. Asmane Abdou a livré un message, dans lequel il a rappelé les efforts et les moyens nécessaires déployés par les autorités créant ainsi les conditions d’un bon déroulement des activités scolaires.
Il a également rendu hommage aux Enseignements Supérieurs, de la Recherche Scientifique et de l’innovation a indiqué que la session 2015 des examens du Baccalauréat a connu d’importantes innovations et des évolutions en termes d’effectifs. Ainsi, les innovations portent sur l’avènement de nouvelles série et spécialité dans les domaines des Enseignements Professionnels et Techniques..

Le ministre Asmane Abdou a indiqué que son département ministériel accorde une attention toute particulière à la bonne organisation et à la réussite de cette session de baccalauréat. Il a aussi rappelé les efforts incessants du gouvernement en direction des enseignants et des élèves, qui ont permis d’obtenir un apaisement relatif du climat de travail et d’études dans le monde scolaire.

Parlant de l’accalmie dans le milieu scolaire, le ministre des Enseignements Supérieurs, de la Recherche et de l’Innovation a précisé que l’année scolaire s’est relativement bien déroulée, et les quelques soubresauts observés ici et là n’ont pas perturbé son bon achèvement, encore moins la tenue des examens à la date prévue.
Le ministre Asmane Abdou a saisi cette occasion pour saluer l’engagement de tous les acteurs, et notamment les enseignants, les parents d’élèves, et les scolaires pour leur collaboration sincère et constructive. Il les a encouragé à maintenir cet élan, qui n’a pour seule finalité, que l’intérêt du Niger.
Il a rappelé à tous les acteurs du système éducatif impliqués dans l’organisation et la tenue du baccalauréat 2015, que le credo des autorités de la 7ème République est  »une organisation et une tenue d’examens propres, où la réussite est basée exclusivement sur le mérite individuel des candidats ».

C’est, assurément a-t-il poursuivi la seule et unique alternative offerte à notre système éducatif, pour doter notre pays de ressources humaines compétentes, nécessaires à la poursuite de son émergence amorcée. À cet effet, l’unique option retenue par les autorités gouvernementales est le strict respect de l’éthique, le goût de l’effort, la culture et l’exaltation du mérite.
Il a aussi rappelé aux candidats ainsi qu’à tous les acteurs de la chaîne de l’organisation des examens du baccalauréat, que le gouvernement et le peuple nigériens tout entier attendent d’eux un examen propre. Les contrevenants feront l’objet de sanctions exemplaires. La tricherie, la fraude et la corruption n’ont pas de place dans notre Niger de demain .Mais déjà les épreuves du seconds groupes sont prévues pour le 12juillet prochain.

Souleleymane Ousmane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here