Guinée: « pour l’annulation du scrutin »

0
546

Réunis au lendemain d’un scrutin dont les observateurs affirment qu’il s’est déroulé dans le calme, les sept principaux leaders de l’opposition ont affirmé qu’ils ne reconnaîtront pas les résultats.

A l’unanimité, ils ont estimé que les résultats qui seront proclamés par la CENI ne correspondent pas « à l’expression populaire ».
Par ailleurs, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, a revendiqué son droit civique de « manifester » pour faire entendre sa voix.
A l’issue de cette conférence, il s’est appuyé sur la Constitution de la République, clamant : « On exercera tous nos droits. Nous avons le droit de manifester, on le fera, on ne peut pas se cacher la figure. Lorsque nos droit sont violés, nous n’avons pas d’autres recours, il n’y a pas d’institutions qui peuvent constituer des recours crédibles. Nous allons exercer nos droits, tous nos droits pour faire prévaloir nos droits ».
Les résultats provisoires ne devraient être connus qu’à partir du 16 Octobre.
Une conférence de presse prévue lundi par la CENIa été annulée sine die

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here