Niger: l’opposition veut démettre le president Issoufou

0
127

L’opposition parlementaire vient de déposer une requete sur le bureau du président de l’Assemblée Nationale.
Elle demande la mise en accusation du président de la République Issoufou Mahamadou récemment investi candidat pour un second mandat en février 2016.

Les partis de l’opposition accusent le Président Issoufou de Parjure à travers la violation de la constitution, le non respect des libertés fondamentales, des arrestations arbitraires et de mauvaise gouvernance comme le bardage des ressources minières telle que l’uranium et de trafic d’influence selon Mr Bakari Saidou président du groupe parlementaire  du parti Lumana Africa , parti membre de l’opposition.
Les députés membres de l opposition signataires de cette requête accuse le Président Issoufou Mahamadou d’être l’instigateur de nombreuses  arrestations et détentions arbitraires de citoyens opposes indiquent  ils à la  pensée unique, la gestion patrimoniale et clanique des ressources de l’Etat, la corruption et le trafic d’influence.
Dans ce même registre l’opposition précise que les libertés de manifestation, d’opinion et d’expression, de presse, sont aussi réprimées  et dénonce la protection dont jouissent certains présumés trafiquants de devises et le bradage des ressources minières.
Pour  Mr Zakari Oumarou le président du groupe parlementaire du parti au pouvoir le Pnds.
Les griefs portes a l’encontre du Président de la République  sont infondés
C’est la première que des parlementaires demandent la mise en accusation d un chef d’Etat en exercice.
Si l’opposition croit savoir les textes permettent de démettre le PR  à la majorité des 2 tiers des députés, la mouvance présidentielle parle d’un vide juridique sur la procédure.
Le president Issofou qui tente de briquer un

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here