Niger rebondissement: la CENI exige l’audit du fichier par l’OIF

0
1396

Deux jours après la remise du fichier par le comité chargé de son élaboration, la CENI décide de faire auditer ledit fichier par l’OIF.

La nouvelle est tombée comme un couperet, un revers la mouvance présidentielle qui s’y oppose et une victoire dira t on du coté de l’opposition.

L’opposition exige désormais un audit de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) ainsi qu’une justice indépendante et une Cour constitutionnelle neutre. Dans les prochains jours, elle envisage d’organiser des manifestations de rue. Joint par RFI, Boubacar Cissé, opposant et candidat à la présidentielle du 21 février prochain, évoque un « fichier frauduleux ».

« Ils ont concocté un fichier frauduleux. Ils veulent à tout prix le faire passer parce qu’ils n’ont pas d’autres moyens de gagner les prochaines élections, sans un fichier qui leur soit totalement favorable. L’opposition ne cédera à rien ! L’opposition ne boycottera pas les élections et ne laissera pas faire des élections frauduleuses », a-t-il déclaré.

Selon le vice président Maitre Kadri Sanda, «il ya eu trop de contestation autour de ce fichier, la plénière a décidé de le faire auditer par l’OIF , car a-t-il poursuivi s’il ya des contestations avant les élections, il y en aura après aussi si le fichier n’est consensuel ».

Niger Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here