Situation sociopolitique au Niger « Issoufou est prêt à sacrifier le Niger » dixit Issoufou Bachard

0
188
IssoufouBachar01

IssoufouBachar01
Le président de l’ADP ZUMUNTCHI, Issoufou Bachard, grand acteur et connaisseur de la situation politique au Niger, membre fondateur du parti CDS Rahama a accordé une interview, la semaine dernière, à la radio et télévision Tambara. Au cours de cet entretien, il a été question de la situation sociopolitique du pays, notamment la dernière sortie du ministre de la défense nationale, Karidjo Mahamadou sur les ondes. Il était en particulier question de cette présumée tentative de coup d’état déjoué et de l’emprisonnement du président du MODEN FA Lumana Africa Hama Amadou, candidat aux élections présidentielles de 2016. Quelques extraits de cet entretien :
Issoufou Bachard : Un coup d’Etat, dans ce contexte, est impensable
« J’ai bien suivi l’intervention ou la conférence de presse du ministre de la défense nationale Mahamadou Karidjo. C’est quelqu’un qui n’a pas l’habitude de mentir, c’est-à-dire qu’on ne peut pas le classer parmi les menteurs. Je le considérais même comme un des sérieux du PNDS Tarayya. Mais depuis son enrichissement qui semble être illicite, il a perdu cette qualité. Parce que pour avoir ce qu’il a, surement qu’il a été coupable de malversation quelque part, ou il serait complice. Tout le monde prévoyait un coup d’Etat, mais à travers les discussions, j’ai toujours dit qu’un coup d’état pendant que l’armée française et américaine sont au Niger ne doit pas être envisagé. Parce que même si l’armée est bien assise, en quelques heures ces armées que j’ai citées peuvent déjouer le coup d’Etat. Mais un attentat, oui. On peut trouver quelqu’un qui se sacrifie pour donner un coup de pistolet au chef de l’Etat, là d’accord. Mais un coup d’Etat non. Ce qui est anormal, c’est ce que les avocats ont dit, le fait qu’ils n’arrivent pas à assister leurs clients. Parce que dès qu’on arrête quelqu’un, la personne peut même refuser de parler en l’absence de son avocat. Parce que tout ce qu’il dit peut l’engager. C’est totalement erroné qu’ils fassent des enquêtes avant d’envoyer les présumés à la justice. Dès qu’on arrête quelqu’un, cette personne doit appeler son avocat pour savoir ce qu’elle doit dire et ce qu’elle ne devrait pas dire. Là, le pouvoir a parfaitement fauté. Et je peux dire que, depuis que le Niger est indépendant, on n’a jamais connu une situation comme çà. Et que cela vienne de ceux que je considère comme intellectuels, des gens qui ont l’expérience du fonctionnement des choses dans ce monde, c’est une très grande honte ».

Karidjo n’a rien dit, il ne peut pas défendre ce pouvoir
« Quelque soit ce que Karidjo va dire, il ne peut pas défendre ce pouvoir. Mais des fautes ont été commises, des personnes ont été arrêtées. Si certaines l’ont été après le coup d’Etat, d’autres l’ont été bien avant à l’exemple de Soumana Sanda. Qu’est-ce qu’on lui reproche alors ? Et toute l’équipe de Lumana qui a été prise, qu’est-ce qu’on lui reproche ? Il y a eu la conférence de presse, mais elle n’a rien changé par rapport au point de vue qu’on a de l’abus de pouvoir d’Issoufou Mahamadou ».

Issoufou est prêt à tout sacrifier pour garder le pouvoir
« Je peux dire aux nigériens d’isoler Tarayya, d’isoler même le bureau politique du PNDS Tarayya, ils n’ont rien à voir de tout ça. Tout vient d’Issoufou Mahamadou personnellement. Il est le seul responsable de tout ce qui se passe. Parce que personne ne peut lui dire d’aller à gauche où à droite, personne. Tout ce que nous constatons, cette violation des lois, ces violations des droits de l’homme, viennent personnellement de Mahamadou Issoufou. Il a une ambition très personnelle connue de tous le monde et de tout temps : être au pouvoir. J’ai l’habitude de le dire sur votre télé si vous vous rappelez, que Mahamadou Issoufou et Hama sont des frères siamois. Mahamadou Issoufou est parfaitement machiavélique, il est prêt à tout sacrifier pour garder le pouvoir. Maintenant, peut être au deuxième mandat comme il sait qu’il faut en finir, il peut être sage ou plus ou moins correct. Mais aujourd’hui, il peut sacrifier le Niger entier pour rester chef de l’Etat. C’est dommage pour les hauts responsable de la justice, parce qu’on ne peut pas accuser les juges en général, mais les hauts responsables de la justice, disje, doivent avoir honte. En premier lieu le ministre de la justice et après les autres, ils doivent avoir honte pour la vie. Parce qu’ils n’ont ni lu ni dit le droit. Parce que s’il n’y a pas de droit, ou si on ne le lit pas. Alors, de deux choses l’une, soit la pression, soit la corruption. Peut être qu’il y’a une pression sur eux et ils disent, alors qu’ils ont prêté serment, donc ils ont violé leur serment. Mais nous, nous savons que ce serment là est faux. Parce que le serment sur l’honneur, c’est quand on est honorable, qu’on a un honneur ».

Hama est le meilleur d’entre nous
« Moi je vous ai dit ici, s’il y’a un concours destiné aux politiciens Hama sera le meilleur et le premier. Il n’aura même pas de deuxième ou de troisième, il y’aura un quatrième. Hama est au dessus de nous tous. Et ce qu’il vient de faire là, c’est qu’il fallait faire en acceptant d’être un prisonnier politique. Parce qu’effectivement il est un prisonnier politique. En refusant maintenant de faire un recours quelconque, Il met Mahamadou Issoufou dans son propre piège. Parce que si Hama ne gagne plus la liberté provisoire, alors il n’aura pas de liberté et s’il n’a pas de liberté, ils vont le garder pendant combien d’années ? Et pourquoi ? Par ce qu’il a été accusé de complicité. Alors qu’on ne peut pas arrêter un complice pendant que les auteurs sont en liberté. Il veut attendre après les élections pour le gracier, là aussi il ne peut pas. Parce qu’on ne peut pas gracier quelqu’un qui n’a pas été condamné. Comme certains journaux l’ont dit, il est accusé pour une adoption qui a mal tourné, c’est seulement çà. Ils n’ont tué personne, ils n’ont volé personne. Je l’ai dit à certains, le prophète Issoufou a été vendu. Donc acheter un enfant ou vendre un enfant, ça s’est vu. Hama n’est pas le premier. Il y’a pas un verset du coran qui dit qu’il est interdit de vendre ou d’acheter un enfant. Mais c’est quelque chose qu’on condamne moralement ».
Script : MD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here