Analyse:Polémique autour du Vote par Témoignage

0
487
votefem

votefem
A l’inverse de ceux qui clament que la CENI a opté,hier nuit, par vote, d’introduire le vote par témoignage je pense plutôt qu’il y avait eu des débats houleux qui ont accouché d’une séparation en queue de poisson des membres de la plénière avec à la clé le départ des représentants de l’opposition,de certains acteurs de la société civile et d’un membre du bureau.
Il n y a donc pas eu de consensus ni la prise d’une décision définitive.
C’est demain que le bureau de la CENI se déterminera à travers un point de presse.
Les Faits
Le vote par témoignage a toujours fait partie de la tradition électorale au Niger mais de manière légale,c’est à dire qu’il a toujours été légitimé et légalisé par une disposition du code électoral.Le vote par témoignage a toujours été autorisé par la loi.
En 2013,le CNDP a décidé que les élections de 2016 se feront sur la base d’un fichier biométrique;fichier avec lequel on ne peut pas voter par témoinage.Et,conséquemment,un code électoral régissant les élections sur la base du fichier biométrique a été élaboré.En toute logique,le vote par témpignage ne fait pas partie des dispositions,il n y a pas de vote par témoignage dans le code électoral.
Entre-temps,le CNDP re-décide d’organiser les élections de 2016 sur la base du fichier ordinaire,abandonnant le fichier biométrique.
Tous les partis ont applaudis et le récensement électoral a donc commencé sur cette base.Partant de la décision d’organiser les élections avec un fichier ordinaire qui « accepte » le vote par témoignage et en amont le récensement par témoignage.Il y a eu récensement par témoignage.Donc il y aura vote par témoignage.
Mais,le CNDP a manqué de corriger le code électoral pour intégrer le vote par témoignage.
Le code électoral du fichier biométrique est resté intact alors que le fichier ne sera plus biométrique.
Le récensement est terminé.Le fichier est prêt.Les élections approchent.Mais le code électoral n’a pas été modifié pour intégrer le vote par témoignage.
Le CNDP par qui le scandale est arrivé se réunit et se divise:l’opposition dit qu’il faut respecter la loi,le code électoral,qui ne reconnait pas le vote par témoignage.La majorité rétorque en affirmant qu’il faut voter par témoinage même si c’est interdit.
Le Président du CNDP demande à la CENI de les « départager ».La CENI renchérit en demandant au Président du CNDP de poser la question au juge électoral,la Cour Constitutionnelle.
Le Président du CNDP ne pose pas la question à la Cour Constitutionnelle mais s’adresse au Conseil d’État.Ce dernier lui répond en disant que le vote par témoignage est possible.Le Président du CNDP envoit cette réponse à la CENI.La CENI se divise.La polémique s’installe.
C’est quoi le vote par témoignage?
C’est de permettre à tous les citoyens qui ont l’âge de voter,dont les noms se trouvent sur les listes électorales,qui ont leurs cartes d’électeurs,mais qui n’ont aucune pièce d’État civil de voter en présence d’ un ou deux témoins qui vont attester « que c’est bien lui ».
Donc pour qu’il y ait vote par témoignage il faut le nom sur le fichier et un ou deux témoins qui vont attester connaitre le votant.
C’est quoi le récensement par témoignage?c’est se faire récenser sans aucune pièce d’État civil en présence d’un ou deux témoins qui attestent connaitre celui qui est en train d’être recensé.
Commentaire:
Indubitablement,sans sentimentalisme ni aucun arrangement de bienfaisance,force doit rester à la loi.
Par le passé,c’est la loi qui autorisait le vote par témoignage,c’est pourquoi il y a eu ce mode de vote.Contrairement à cette année.
La CENI ne peut nullement modifier la loi et l’avis du Conseil d’État ne « regarde » que cette institution et le Président du CNDP qui lui a posé la question.
Du reste pourquoi saisir le Conseil d’État et non la Cour Constitutionnelle?bref…
Dans ce débat,je pense personnellement qu’il faut plutôt craindre le vote sur Liste Additive que le Vote par Témoignage.C’est à ce niveau qu’on pourrait penser à une fraude massive.
C’est quoi le Vote sur Liste Additive?c’est des votants qui ont des cartes d’électeurs et des pièces d’État civil mais qui n’ont pas leurs noms sur le fichier,sur les listes,et ils votent sur une nouvelle liste ouverte dans le bureau de vote.
C’est à ce niveau qu’on peut faire déplacer d’une contrée à une autre des votants qui n’ont jamais été récensés par camions entiers munis de cartes d’électeurs frauduleuses et les débarquer dans des bureaux de vote avec à leur tête un citoyen à l’allure plus ou moins « sage », »patriarche » « honorable » qui va attester les connaitre dans la contrée.
Là aussi bref……
A l’heure actuelle,il faut aller aux élections.Et,il est indéniable que le consensus doit prévaloir.
Mais si la CENI autorise le vote par témoignage en contradiction avec la loi,il faudrait bien que la CENI autorise le vote de tous ceux qui ont été récensés et qui n’ont pas leurs cartes d’électeurs puisque autant il faut avoir son nom sur le fichier pour voter par témoignage autant des centaines de milliers de citoyens ont leurs noms sur le fichier mais n’ont pas vu leurs cartes!Ainsi faisant il y aura équité!équité dans la violation de la loi!et,conséquemment ceux qui n’ont pas vu leurs cartes vont se sentir « aimés », « adorés » à l’instar de ceux pour qui on s’échine pour que le vote par témoignage passe!c’est ça aussi l’équité,la justice,le bon sens!.
Moustapha Alou via face book

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here