Retrait du monopole de la SONIDEP : Quand l’Etat se fait Harakiri

0
74
sonidep

sonidep
Désormais elles seront deux au lieu d’une société, autorisées à commercialiser les produits pétroliers. En effet, c’est par une correspondance le Ministre de l’énergie et du Pétrole a informé son homologue du Commerce que désormais la Société de raffinage de Zinder SORAZ est habilitée à commercialiser des produits pétroliers à hauteur de 50% au même titre que la société d’Etat SONIDEP. Cela signifie donc la fin du monopole de la SONIDEP sur ce secteur.

Et selon toujours cette correspondance la décision a été prise après concertation au niveau du cabinet du Président de la République. Du coté de la société civile cette décision a du mal a passé car elle va consacrer tout simplement la liquidation et la disparition de la SONDEP, ce fleuron de l’économie nationale.

Aujourd’hui, cette société civile se demande quelle mouche à piquer le gouvernement au point de se faire harakiri. Qu’est ce qui peut motiver la révision du contrat qui lie la SONIDEP à la SORAZ d’autant plus que même quand elle détenait le monopole total, la SONIDEP tenait difficilement la tête aux assauts des chinois. La société civile préconise une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur tous les contours de cette affaire et sauver la SONIDEP cette fierté nationale d’une mort certaine et programmée.

Quant aux consommateurs déjà mécontents de la structure des prix en vigueur, ils voient leur horizon s’obscurcir et redoutent également une hausse des prix des hydrocarbures à la pompe dans les jours, semaines voire mois à venir.

25 mai 2016

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here