Niger Boko Haram: 14 soldats et 123 « terroristes trouvent la mort

0
438
fanfds

fanfds
Quatorze soldats nigériens et cent vingt trois « terroristes » ont été tués lors d’une vaste « opération de ratissage » menée depuis « début juillet » par les militaires du Niger et du Tchad, dans la région de Diffa (sud-est du Niger), a annoncé aujourd’hui l’armée nigérienne.

« Le bilan global provisoire à la date du 28 septembre 2016 est le suivant : côté amis: 14 morts 29 blessés. Côté ennemis 123 terroristes tués », a déclaré à la télévision d’Etat le porte-parole du ministère nigérien de la Défense, le colonel Moustapha Ledru.

« Deux terroristes » ont également été « capturés » et « une importante quantité d’armes et de munitions » ont été récupérées auprès des insurgés nigérians. Les « terroristes » tués sont des éléments qui ont réussi à « s’infiltrer » dans la région de Diffa, à partir du nord-est du Nigeria, fief de Boko Haram, a-t-il poursuivi.

Les opérations conjointes Tchad-Niger se sont « déroulées simultanément » avec une autre « offensive » engagée par « le Niger et le Nigeria », et qui a permis de reprendre à Boko Haram les localités stratégiques nigérianes de « Damasack, Abadan et Gachagar », a expliqué le colonel Ledru. Hier matin, la localité de Malam Fatori, autre bastion de Boko Haram, très proche de la ville nigérienne de Bosso a été également « libérée », a-t-il annoncé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here