Sécurité : le Niger souhaite « s’inspirer » de l’expérience de l’Algérie

0
188
BirgiAlger

BirgiAlger
Le Premier ministre nigérien Brigi Rafini, actuellement en visite à Alger, a émis mercredi le vœu que son pays puisse « s’inspirer » de l’expérience de l’Algérie dans le domaine sécuritaire.

« L’Algérie étant un pays qui a une longue expérience dans le domaine sécuritaire, nous sommes (…) venus nous en inspirer », a-t-il déclaré à son arrivée à Alger pour une visite officielle de deux jours.

Outre le domaine sécuritaire, M. Rafini a également fait part de sa volonté de renforcer les liens d’amitié, de fraternité et de coopération qui unissent les deux peuples, précisant que cela constituait également l’objet de cette « visite d’amitié ».

Celle-ci permettra aux deux parties « d’évaluer la coopération bilatérale et de définir les voies et moyens de son approfondissement », avait indiqué la veille un communiqué des services du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.
Une série d’accords et de protocoles d’accord concernant notamment l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et la justice seront signés à cette occasion entre les deux parties.

Confrontés notamment aux menaces terroristes, à la contrebande et à l’immigration clandestine, les deux pays voisins ont l’habitude de se concerter aux niveaux bilatéral et multilatéral, dans le cadre des « pays du champ » sahélien qui regroupent l’Algérie, le Niger, le Mali et la Mauritanie.

Ils ont convenu en 2010 de créer un mécanisme commun de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière : le Comité d’état-major opérationnel conjoint (CEMOC), basé à Tamanrasset dans le sud de l’Algérie.
Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here