Niger affaire tentative coup d’Etat : liberté pour 14 prévenus dont des deputés de Lumana Africa

0
561
generalsalou

generalsalouAccusés de fomenter un coup d’Etat en décembre 2015, 14 prévenus viennent de bénéficier d’un non-lieu d’après un des avocats Maitre Ali Kadri  et ce après 15 mois de détention. Parmi eux figurent de nombreux membres du bureau politique  de Lumana Africa de Mr Hama Amadou.

Il s’agit de Mr Issoufou  Issaka deputé, Maman Issa deputé, Mr Oumarou Dogari deputé et Mr Seyni Yaouba dit Mereda.
On note aussi la liberation de trois officiers de la douane  presumés impliqués dont le Colonel Moumouni Hamidou.
Les officiers militaires dont le General Salou Souleymane ancien chef d’état-major, le colonel Idi Abdou Dan Haoua, commandant de la base aérienne de Niamey, et le commandant Naré Maidoka, chef du 1er Bataillon d’Artillerie de Tillabéri, ne font pas partie de la liste car relevant du tribunal militaire.
Rappel des faits
Le ministre de la Défense Mahamadou Karidjo de l’époque avait confirmé l’arrestation de 12 militaires et un civil nigériens accusés d’être impliqués dans le cadre de la tentative de coup d’Etat que les autorités ont dit avoir déjouée à la mi-décembre.
Selon le ministre, « quatre des personnes » soupçonnées « ont reconnu avoir être en train de préparer un coup d’Etat » pour le 18 décembre 2015, jour du 57e anniversaire de la République du Niger.
Le président nigérien Mahamadou Issoufou avait lui egalement affirmé le 17 décembre qu’une tentative de coup d’Etat visant à « une déstabilisation des institutions » avait été déjoué.
Des opposants avaient émis des doutes sur le complot après sa dénonciation par le président Issoufou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here