Niger: un journaliste écope de deux ans de prison ferme

0
323
Babalpha

Babalpha
Le journaliste de la chaîne Bonferey, Baba Alpha, vient d’être condamné ce mardi 18 juillet 2017 à deux (2) ans de prison ferme en compagnie de son père âgé de 70 ans pour faux dit-on.

Il a été arrêté le 3 avril 2017 et accusé d’avoir utilisé de faux documents pour obtenir sa nationalité nigérienne en 2011. Pour ses avocats, il n’y a pas de doute, on s’en prend à lui aujourd’hui parce qu’il est très critique à l’égard du régime.

Les autorités du Niger doivent annuler les charges retenues contre des leaders de la société civile et activistes politiques détenus arbitrairement, et les libérer sans condition, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Ces derniers mois, des militants de la société civile et des activistes politiques ont fréquemment été pris pour cibles pour avoir critiqué le gouvernement, et exprimé pacifiquement leur opinion sur l’actualité ou des décisions de justice sur Facebook ou dans les journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here