Niger: mort de l’étudiant Mala Bagalé, la gendarmerie épinglée

0
567
gendrmerie

gendrmerie
Apres trois mois d’enquête administrative ,la commission d’enquête indépendante lève l’équivoque sur les circonstances de la mort de l’étudiant.

Chargée de faire la lumière sur la mort d’un étudiant Mala Bagalé Kelloumi à l’université de Niamey au cours d’une manifestation réprimée, elle  pointe du doigt la gendarmerie nationale, c’était le 10 avril dernier  et relève également un usage disproportionné de la force.

La commission d’enquête recommande le respect des textes en vigueur par les étudiants en matière des manifestations sur les voies publiques, le recours au dialogue entre gouvernement et étudiants et le déclassement de la grenade lacrymogène de 38 mm contenant une charge en aluminium utilisés par les forces de l’ordre pendant les manifestations.

Une copie du rapport vient d’être remis au premier ministre charge de le transmettre à la justice

Des cas de bavures sont souvent signalés pendant les manifestations de scolaires ou d’opposants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here