Niger : le procés des officiers accusés de tentative putsch reporté

0
204
generalsalou

generalsalou
Ouverture ce lundi 8 janvier du procès des militaires nigériens accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat à travers une présumée tentative de coup d’Etat.
Officiellement, neuf hauts gradés des Forces armées nigériennes ont été identifiés comme étant les meneurs.

 

Il s’agit, entre autres, du général Salou Souleymane, ancien chef d’Etat-major des Forces armées nigériennes, du colonel Idi Na Haoua, commandant de la base aérienne de Niamey à l’époque des faits, le commandant Narey Maidoka, chef du 1er bataillon d’artillerie de Tillabéri et le lieutenant Hambally. Tous ont été arrêtés entre le 14 et le 15 décembre 2015.

L’affaire avait défrayé la chronique en 2015 au temps fort d’une crise politique tendue au Niger. Les militaires sont emprisonnés depuis deux ans et 14 civils incarcérés dans cette même affaire ont été remis en liberté le 24 mars dernier.
Le procés est reporté au 23 janvier à la demande des avocats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here