L’ONG TREE AID lance au Niger un nouveau projet de Réhabilitation de l’Ecosystème du Paysage du Parc W

1
170

L’objectif principal de ce projet que vient de lancer ce 15 novembre 2018 à Say, département situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Niamey, abritant une partie du Parc du W ; est de contribuer à la conservation et à la préservation de la diversité Biologique dans et autour de la réserve de biosphère W.
Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie pour la diversité biologique et le plan d’action pour la mise en œuvre de la convention sur la Diversité Biologique national adopté au Niger en 2014.
Pour rappel, cette stratégie consiste à travers les effets 1 et 3 à «conserver et exploiter durablement les écosystèmes, les espèces et les ressources » et «d’améliorer et de développer des outils de gestion des aires protégées ».

TREE AID met en œuvre plusieurs projets dans 4 pays en collaboration avec les Ministères du développement rurale, les ONG locales, les collectivités et d’autres partenaires stratégiques pour assister les communautés rurales des zones arides à exploiter le potentiel des arbres afin de briser le cycle du déclin environnemental et de la pauvreté.
C’est dans ce contexte que l’ONG TREE AID à chercher et bénéficier d’un financement du Département Britannique pour l’Environnement, l’Alimentation et l’Affaire Rural(DEFRA) pour la mise en œuvre du projet « Réhabilitation des écosystèmes et terroirs à la périphérie de la Reserve transfrontalier de Biodiversité W coté Niger ».
Selon le coordonnateur de l’ONG TREE AID au Niger le Commandant Boubacar Gadagé ce projet est mis en œuvre en partenariat avec l’ONG locale CoGeZoH (Cogestion des Zone Humide) pour une durée 2 ans 9 mois dans 12 villages de la commune de Tamou qui sont en proximité avec le parc W ou ayantt un impact immédiat sur le parc que sont Koira Margou, Welgorou ; Tolondi, Gosso, Jagoga, Leledjé, Moli, Alambaré, Aniguiti, Tankoundé, Tchoura, et Seno Konkejo.
En Lançant officiellement les activités du projet NA4: Réhabilitation de l’Ecosystème du Paysage du Parc W, le préfet du département de Say Moustapha Mamane a indiqué que ce projet cadre parfaitement avec les préoccupations des autorités nigériennes qui visent le renforcement de la résilience des communautés face aux effets néfastes du changement climatique.

Le Coordonnateur de l’ONG TREE AID au Niger le Commandant Boubacar Gadagé a souligné également qu’au total 1322 ménages bénéficieront directement ou indirectement de ce projet dont 40% des femmes. A travers les trois composantes du projet :la gouvernance et la gestion durable des forêts et espaces communautaire à travers le renforcement des capacités des commissions foncières et la mise en place des conventions locales de gestion des ressources naturelles, la protection de la biodiversité autour de la réserve à travers un partenariat entre les autorités du parc et les communautés locales, et le développement économique local à travers la mise en place de 10 Entreprises Forestières Villageoises(EFV), basées sur des chaînes de valeur durables des produits forestiers non ligneux.

L’ONG TREE AID qui intervient au Niger depuis 2012 à travers les ONG locales est une ONG britannique dont le siège est établi à Bristol en Angleterre depuis 1987. Elle Intervient en Afrique dans les pays sahéliens en réaction, à la récurrence des phénomènes de sécheresses et des famines que subissent les communautés rurales dans ces pays arides.
Elle est présente en Afrique de l’Ouest et en Ethiopie en Afrique de l’Est. Son bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest est basé à Ouagadougou au Burkina Faso depuis 1997 et couvre quatre pays : le Niger, le Burkina Faso, le Mali et le Ghana.

1 COMMENTAIRE

  1. chapeau a l’ONG TREE AID pour cette grande initiative qui contribue a la Réhabilitation de l’Habitat de la grande faune au Niger et de la Biodiversité en générale.
    cette initiative cadre parfaitement avec la politique de nos autorités actuel et du ministère en charge du domaine de l’environnement et des parcs et resserves.
    le Niger abrite les derniers grand mammifères de l’Afrique de l’Ouest: girafe, Hippopotame, éléphant, etc. l’Habitat de ces derniers est aujourd’hui menacés, ce qui résulte a des conflits avec les communautés riverains exemple le conflit de Ayerou avec les hippo, l’excursion des buffles, hyène, chacal, panthère, girafes, dans les zones agricoles et sédentarisées a la périphérie des aires protégées causant des dégâts souvent des mort d’homme.
    l’une des mesures prises par l’Etat est la translocation de certaine espèces dans leur zone écologique. mais la mesure la plus efficaces c’est la réhabilitation et la conservation des leurs habitants avec l’implication des communautés locale riverains et des mesures incitatifs et compensatoire génératrices des revenue. d’ou cette initiative de Tree aid avec l’appui du Gouvernement britannique a travers DEFRA et DARWIN INITIATIVE.
    que les autres ONG et Associations lui en-boite le pas pour la conservation et la protection de nos ressources biologiques et le bien être des communautés riverains des espaces protéger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here