Grève de 24h des conducteurs de Taxis au Niger

0
180

Ils exigent la réduction du prix du litre d’essence de 540 Fcfa à 400Fcfa avec disent la morosité économique du pays et l’arrêt des  tracasseries administratives et policières.

Le pétrole est depuis novembre 2011 raffiné au Niger, à la raffinerie de Zinder (sud) située à un millier de kilomètres de Niamey. La capacité de production devrait passer de 20 milles barils à 120 milles en 2019 avec la découverte de nouveaux gisements.

La grève est suivie dans la capitale.

Au début de la mise en exploitation du pétrole nigérien, le gouvernement avait fait chuter les prix du litre d’essence de 679 (1,04 euro) à 579 FCFA (0,88) et celui du gasoil de 670 (1,02) à 570 FCFA (0,87).

Mais ces prix, jugés encore trop élevés, avaient provoqué en 2012 de vives protestations qui avaient contraint les autorités à consentir à de nouvelles baisses.

Ainsi, depuis janvier 2013, le litre d’essence et celui de gasoil sont servis à la pompe à respectivement 540 et 538 FCFA, soit environ 0,82 euro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here