Football/ Eliminatoires de la CAN 2019 des U23 : Le Mena encore out !

0
270

Après l’élimination de l’équipe fanion du Niger, le Mena senior, dans la course à la Coupe d’Afrique des Nations qui se tiendra au mois de juin prochain en Egypte, l’équipe nationale des U23 du Niger vient également de subir le même sort en se faisant écarter de la compétition par les Eléphanteaux de la Côte d’ivoire vainqueur en aller et retour.
Le premier acte de cette rencontre a été joué vendredi dernier sur la pelouse du stade Général Seyni Kountché de Niamey. Décevante dans tous les compartiments du jeu, l’équipe nationale des U23 du Niger a courbé l’échine devant ses propres supporters en perdant le match sur le score de 1 but contre deux pour les ivoiriens. Dès lors on savait que la manche retour prévue pour se disputer trois jours plus tard à Abidjan allait sceller le destin du Mena dans cette compétition. Et les dieux de la lagune Ebrié n’ont pas été cléments envers les Nigériens.
La pilule fut amère pour le Mena. Car par six fois le portier des U23 du Niger est allé chercher la balle au fond de ses filets. La Côte d’Ivoire s’est donc largement imposée devant le Niger sur le score de 6 buts contre1. Les buts ivoiriens ont été l’œuvre de
Willy Braciano qui a réussi le doublé, de Dao Youssouf, de Kouakou Christian, et de Timité Cheick. Darekoum, le défenseur Nigérien a même prêté main forte aux ivoiriens en réussissant à marquer contre son camp. Une véritable douche froide qui a glacé le public sportif nigérien qui tente encore de comprendre les raisons d’une telle déconvenue. Car quoi qu’on dise, cette équipe nationale des U 23 compte en son sein une bonne dose des joueurs du Mena U20, qui ont vaillamment défendu les couleurs nationales lors de la CAN U20 qui s’est jouée au mois de février dernier à Niamey et à Maradi. Pourquoi ces joueurs ont-ils fondu comme beurre au soleil devant des modestes Eléphanteaux de Côte d’ivoire qui n’ont encore rien prouvé sur le plan international ? Il ya assurément un dysfonctionnement au niveau de nos sélections nationales qu’il convient de corriger le plus tôt possible pour donner à notre pays des chances de jouer les grandes compétitions africaines et mondiales.
Oumarou Moussa(onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here