Niger, 3 331 cas de décès dus au paludisme enregistrés en 2018

0
136

3 331 décès de paludisme ont été enregistrés au Niger a déclaré mercredi 24 avril le ministre de la santé publique Illiassou Mainassara dans un message à l’occasion de la célébration ce 25 avril l’édition 2019 de la journée mondiale de lutte contre le paludisme sous le thème « zéro palu ! Je m’engage ».

Cette journée instituée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour but de redynamiser le mouvement général vers un monde sans paludisme, car le paludisme est une maladie évitable qui continue de tuer un enfant toutes les deux minutes dans le monde.Le ministre de la santé a déclaré que« Le paludisme constitue la principale cause de mobilité et de mortalité et représente 80% des motifs de consultation pendant la saison des pluies. En 2018, 2 756 065 cas de paludisme ont été enregistrés au niveau des formations sanitaires avec 3 331 décès dans la population générale. Les enfants de moins de cinq ans constituent la couche la plus vulnérable avec 1 121 574 cas dont 1 766 décès », a souligné le ministre de la Santé publique. « Dormons sous moustiquaires, rendons notre environnement salubre et encourageons surtout les enfants et les femmes à fréquenter les centres de santé pour se soigner et surtout prévenir la survenue du paludisme », a-t-il préconisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here