Niger Universités : fin de la longue grève des enseignants chercheurs

0
246

Le gouvernement à travers le ministère de l’enseignement supérieur le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (SNECS) viennent de signer un protocole d’accord qui met fin à plusieurs mois de bras de fer entre les deux parties. 
Cinq mois de gréve qui ont pris en otage les étudiants des 8 universités publiques du pays.
Ils sont un peu de 84 étudiants nigériens à renouer avec les différentes facultés juste après la signature de ce protocole d’accord entre le gouvernement et le syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur.
A l’Université de Niamey qui totalise près 24 mille étudiants certains d’eux ne cachent leur satisfaction après ce bras de fer qui duré 5 mois.
Selon les termes du protocole, le gouvernement s’est engagé à associer désormais le SNECS dans la reforme des universités publiques qu’il a initiée et qui constitue la principale pomme de discorde entre les deux parties.
L’année académique sera sauvée, les enseignants du supérieurs promettent des cours de rattrapage.
Le secrétaire de l ’Union des étudiants nigériens à l’université de Niamey (Uenun) Amadou Assane Arifa se réjouit de la fin de cette grève.
En début de semaine le SNECS a été obligé de suspendre son énième mot de grève qui e a été jugée « illégale » par le juge des référés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Please enter your name here